Réponse du Collectif au Président HADDAD

En réponse au courrier du Président HADDAD, daté du 9 avril, voici la réponse du Bureau du Collectif Red Star Bauer, en format PDF à ce lien et reproduit ci-dessous :

A l’attention de Monsieur Patrice HADDAD
Président du Red Star Football Club
Copies à : M. le Préfet de la Seine-Saint-Denis ; M. le Maire de Saint-Ouen, M. le Maire-adjoint chargé des Sports ; M. le responsable du groupe d’opposition ; Mme le Commissaire de Saint-Ouen ; M. le Président de l’Office municipal des Sport ; M. le Directeur des Sports.

Saint-Ouen, le 21 avril 2014,

Objet : lettre ouverte en réponse à votre courrier daté du 9 avril 2014

Monsieur le Président,

Nous revenons vers vous suite à votre courrier daté du 9 avril dernier.

Comme tous nos articles, celui du 6 avril n’est pas signé car, étant publié sur notre site, il constitue la position officielle du Bureau. Chacun des membres du Bureau en assume donc pleinement le contenu.

S’agissant, par contre, du document intitulé « Tribune libre », auquel vous faites également référence, celui-ci n’est pas une initiative du Collectif mais une démarche entreprise de manière totalement autonome par des supporters non membres de notre Bureau.

Comme on peut le lire sur ce document, ces supporters ont créé une adresse mail à laquelle ils indiquent que chacun peut adresser ses commentaires, avis et critiques. N’hésitez donc pas.

Je pense que vous nous connaissez d’ailleurs suffisamment bien pour savoir que nous n’avons jamais hésité à assumer nos actions et prises de position en les revendiquant et en y apposant systématiquement notre logo.

Venons-en maintenant au contenu de notre article qui faisait, rappelons-le, suite à vos propos dans les colonnes du Parisien, le 4 avril dernier.

Dans cet article du Parisien, nous avons pu lire, je cite : « « Savoir que William pourrait aller dans notre sens est rassurant », se félicite Haddad », en parlant de M. William DELANNOY, élu Maire de Saint-Ouen, 5 jours avant.

Je note tout d’abord que vous ne démentez par les propos qui vous sont attribués par le Parisien.

Je me permets donc de vous indiquer que notre association trouve ces propos totalement inacceptables.

En effet, dans un contexte de divergences sur l’avenir du Stade Bauer et, alors même que M. Delannoy n’a jamais pris position en faveur de votre projet de stade aux Docks, laisser entendre que le Maire serait a priori favorable à votre position nous semble très mal placé et provocateur.

Contrairement à ce que vous dites, nous n’avons pas formellement invoqué de collusion avec la nouvelle majorité municipale, puisque nous avons indiqué dans notre article : « Nous restons donc confiants quant à la neutralité du nouveau Maire de Saint-Ouen dans la gestion de ce dossier et espérons que, contrairement à ce que semble penser le Président HADDAD, les jeux ne sont pas déjà faits en faveur d’un déménagement aux Docks ».

En revanche, nous ne cachons pas que nous sommes très critiques à l’encontre de votre comportement depuis l’élection du nouveau Maire.

Ainsi, pour en revenir à la soirée électorale du 30 mars, vous conviendrez qu’il y a une grande différence entre assister à une soirée électorale en toute neutralité, comme nous l’avons fait au premier et second tour, et attendre la proclamation des résultats pour venir féliciter le nouveau Maire et, surtout, fêter avec lui son élection dans un café.

Une telle attitude nous semble effectivement contraire à la « règle d’indépendance » que vous revendiquez.

Notre opinion sur ce point nous semble pouvoir être librement exprimée dans un « État Républicain », pour reprendre votre expression.

En outre, vous comprenez bien que nous n’aurions pas abordé ce sujet sans vos déclarations dans le Parisien, sur lesquelles nous espérions vos explications.

Plus globalement, nous regrettons que vous n’ayez pas cherché, dans votre courrier, à contredire nos propos point par point, car nous aurions été bien curieux de connaître votre argumentaire.

Enfin, nous nous étonnons du ton menaçant de votre courrier qui contient, selon nous, une agressivité totalement disproportionnée au regard de notre article.

Je trouve, d’ailleurs, que ce sont vos propos qui sont diffamatoires et qui constituent un procès d’intention à l’encontre de notre association, lorsque vous nous accusez de déstabiliser, de jeter le discrédit, de fragiliser et de nuire à l’intérêt général du Club.

La description que vous faites de notre association est très éloignée de la réalité de nos actions, qu’il s’agisse de nos collectes pour les plus démunis, de la commémoration annuelle de Rino Della Negra, de l’organisation de déplacements pour soutenir le Club, du dialogue régulier de membres de notre Bureau avec le Club, pour assurer le bon déroulement des matchs, etc.

Le public du Red Star, toujours fidèle à domicile comme à l’extérieur, a de plus toujours soutenu l’équipe y compris dans les moments les plus difficiles du début de saison.

Je ne pense donc pas que vous puissiez sincèrement penser que notre démarche consiste à vouloir fragiliser le Club.

Vos accusations nous apparaissent donc comme une énième tentative de votre part, pour éviter tout débat de fond sur une rénovation de Bauer.

Pour preuve, vos déclarations, le 15 avril dernier, lors du salon Galaxy Foot, aux côtés du Président du Paris FC : « Bauer c’est magnifique mais est-ce que la nostalgie doit freiner le développement du Red Star ? » « Je ne sais pas si la mairie de Saint-Ouen serait capable de mettre 70 ou 80 M€ pour rénover Bauer… Je suis persuadé que le développement passe par la privatisation du sport ».

Vous n’êtes pourtant pas sans savoir que notre association défend l’idée d’une rénovation du Stade Bauer par des fonds privés et s’appuie sur deux récents rapports parlementaires.

Je remarque que vous évitez systématiquement de vous positionner sur cette option lors de vos déclarations dans les médias.

Votre indifférence, quant à la proposition de notre association sur ce sujet, ne peut que susciter la frustration chez les amoureux du Red Star.

Nous comprenons, bien sûr, le stress lié à cette fin de saison haletante qui peut expliquer une certaine nervosité. C’est pourquoi nous ne vous tiendrons pas rigueur de votre courrier et restons toujours ouverts au dialogue.

Sportivement,

Pour le Collectif Red Star Bauer,
Son président : Vincent CHUTET-MEZENCE

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s