Compte rendu de Red Star – Fréjus, pot de fin d’année et débat « stades et luttes »

Merci à Luc pour ce brillant article !

Le Match : foot un peu, soleil beaucoup, souvenirs toujours. Une danse : la samba.

Un petit air de vacances flottait dans l’air de ce dernier match à Bauer de la saison.

Un match sans intérêt réel au classement, zéro pression.

Sur le compte rendu du match, je pense que personne ne m’en voudra si je fais assez vite.

Un première mi-temps sur un assez bon rythme avec deux équipes joueuses. De belles actions, un poteau  pour Fréjus. 0-0 à la Pause.

A la mi-temps, démonstration de Capoeira, histoire de renforcer le sentiment « vacances/copacabana ».

Arrêtons nous deux secondes sur le beau taux de remplissage de la tribune Rino Della Negra et un kop chantant à tout va et ce… malgré ce qui allait devenir progressivement un match il faut bien le dire assez soporifique. Le matche reprend donc. On divague, on parle avec les copains.

10339681_10202080726716041_2643525965773904247_n

Les yeux sur le classement de ligue 2 pour voir qui de Laval ou Châteauroux sera en National la saison prochaine.

Évocation d’un barrage Red Star – Laval en 74 avec un Kéruzoré de feu à Bauer qui a donc fait coulé des larmes dans les yeux de certains membres de la tribune à l’époque… et oui…

red-star-1973-74-45c1d65

 

Donc Kéruzoré était une pure bête.

raymond-k-ruzor--45c1d62Et Laval, c’est un nom ce club quand même, Le Millinaire, Krause, Delamontagne, Tempet, Jacky Paillard, … et .. une verre de lactel au passage.. et bien ils resteront en L2 !

15-michel-le-mili...val-1984-45c1d4cA nous d’essayer de rendre incontournable la venue de la Berrichone de Jimmy Algerino ou Rabsandratana. Ca fait moins rêver. Bon courage le Collectif pour vendre ça.. Pour autant que Laval ait fait rêver d’autres personnes que des moins de 35ans bref…

Le Match : Ah ben non, rien.

Là on rame pour trouver de l’animation. Le photographe du club met une perruque verte, moi je note que Ielsch a des chaussures horribles, genre fluo mais quand avec un stabilo on passe par dessus un trait de stylo et que ca bave. Un truc immonde.

Coup de sifflet de l’arbitre.

Voilà 0-0, rien à dire. L’important c’était ça : se retrouver tous à Bauer et profiter du beau  temps estival régnant sur St Ouen ce soir là. C’est sympa quand même ces matchs l’été.

Pourquoi n’en fait on pas plus sérieux ?

Initiative sympa, les joueurs viennent saluer la tribune avec des maillots « Merci aux supporters ».

Dans une ambiance plutôt moribonde entre direction et supporter, l’initiative mérité d’être soulignée. Merci donc de cette action sympathique.

Le pot de l’amitié camarade : Lee se décale, un collectif soudé, Patrice au cœur de l’arêne. Une danse : le pogo.

Alors, quitte à se retrouver ; hein, autant fêter cela autour d’un pot de l’amitié organisé par le collectif non ?

Et vas-y qu’on se retrouve tous, des souvenirs par ci, l’inscription pour le dernier déplacement à Strasbourg par là. CON-VI-VIA-LI-TE.

Lee, en mode décalage, « Lost in translation » passe par là, seul.

Prend un coca et repart seul dans le noir de Bauer.

Où va-t-il? Nous ne le serons jamais. Dort il peut être sous le comptoir de la buvette? Dans les loges présidentielles? Garde-t-il le stade? Impossible de savoir… Si le mystère était un homme, ce serait Lee.

Quelques petits fumigènes craqués, ambiance fumée festive et là…

Là…

Whouah!

Le brouillard se dissipe lentement, des ombres apparaissent.

Dramatisation maximale.

Mais qui sont donc ces super héros venus de nulle part?

Les enfants se rapprochent de leur papa, partagés entre peur et admiration.

LE GRAND FRISSON.

img_20140516_223448-45c1d50img_20140516_223440-45c1d4e

Sortent de l’ombre les meneurs, Tout d’abord Samuel Allegro, Sébastien Robert juste derrière.

Et après, c’est West Side Story, le reste du gang.

Putain, c’te classe les mecs, ce timing de fou!

Réglé au millimètre.

image-45c2d06

        Parfait.

En tout cas, comme ça, je vanne un peu parce que  c’est vrai que beaucoup avaient un peu l’air de jeunes collégiens allant pour la première fois au bal de fin d’année avec ce sentiment du râteau inéluctable sur la meneuse des Pom Pom Girls, mais c’est super sympa de venir.
Respect.

S’en suit la remise de prix de meilleur joueur de l’année dernière et de cette année.
« And the winner is » . Djeeann Jack Mandwiqiiiii!!!
Non je déconne bien entendu.
Les gagnants sont Samuel Allegro «el gran capitan de Bauer » pour l’année dernière et Vincent Planté  « Thépot 2.0 » pour cette année. Ils ont de beaux restes les vieux hein!

image-45c2d1c

image-45c2d2e
Bon même si bien sur y’avait un Gaëtan Laborde «le rookie »  qui poussait aux fesses grave sur la deuxième partie de saison. Mais ils sont comme ça le jeunes, tout feu  tout flamme, c’est beau cette fougue adolescente .
Allez, zou, que la fête soit folle ! Les supporters et les joueurs décident de resserrer les liens autour d’un bon vieux pogo! Whaouh ! Manque plus qu’un bon vieux Stage diving  pour que la fête soit complète.

image-45c2d46
Qui penserait qu’un jour nous verrions de nos yeux vus un pogo entre joueurs de foot et leurs supporters sérieux! Bon heureusement que personne n’a pété la cheville de Laborde, je pense qu’on se serait bien faits engueulés. Mais ce n’est pas arrivé. Donc ouf.

image-45c2cee

…Pendant ce temps Lee…

Et moi, emporté par cet élan j’oublie de voir arriver, la guest star.

Mr le Président, Patrice Haddad himself nous rejoint.

Alors pareillement, les camarades du kop vont me taxer d’indulgence, mais là encore bon esprit. Faut le dire. Nos discussions cette année auront été âpres, voilà un beau geste.

S’en suit des discussions à bâton rompus dirons nous, sur les évènements de l’année.

Pas facile comme exercice pour le Président je pense.

En tout cas, personne ne veut entendre que oui, moi Fournier, je n’y croyais pas ! Tout le monde s’en fout de mon avis hein c’est ça ?

Bon, vu le ton convivial de la soirée, je ne trouverais pas forcément très honnête de retranscrire ici la teneur complète des échanges.

L’ensemble de l’actualité de l’année a été passée en revue et soyons clairs, si tous nous souhaitons le meilleur pour le club, il faut reconnaître que nous ne sommes avec la direction pas sur la même longueur d’ondes. Je pense ne pas me tromper en disant que cela risque de durer un moment encore sur la question du stade. Quand je dis un moment, je parle même de plusieurs années.

Espérons qu’à terme, certainement sur d’autres sujets (renommer la tribune ?), des constructions communes pourront se faire pour l’intérêt de tous.

A suivre.

Allons, il se fait tard, et demain y’a du pain sur la planche.

Le débat : théâtre, supporter et vie locale. Une danse : le tango.

Le lendemain donc, rendez vous chez Akli avec la bande de Gonleg Footbol pour un débat autour « des tribuns des stades ».

Petit retour quand même sur Gongle, qui est une expérimentation sociale et théâtrale sur le football.

Initiative franco allemande, déroulant un programme ambitieux sur tout 2014 mêlant, théâtre, cinémas, débats entre autres choses. L’objectif est d’arriver à décrire l’organisation des groupes de supporters avec un spectacle présenté mi-septembre à Montreuil.
Leur site si vous voulez en savoir plus : www.gongle.fr

Bon, moi déjà, une fois de plus, excusez moi de marquer mon émerveillement face à ce genre d’initiative : je veux dire c’est comme si Fassbinder tapait la causette avec Jules Rimet quoi!

Le débat donc se déroule devant une trentaine de personnes, présentation des cas des supporters s’impliquant dans la gestion d’un club (San Lorenzo, en Argentine, et plusieurs clubs italiens…) et oui je suis arrivé en retard. Je sais, ce n’est pas bien. Alors quand j’arrive, bien entendu, on parle de Bauer. Développement avec les acteurs locaux et associatifs présents. Un beau moment d’échange, l’occasion aussi de commencer à lancer les premières réflexions sur les actions à venir après le rush des municipales.

IMG_20140517_173349    IMG_20140517_173057 IMG_20140517_172755

IMG_20140517_180406

Bref ce weekend un air de fin de classe flottait sur Bauer.

Repos pour tous et c’est reparti cet été !


Publicités

3 réflexions au sujet de « Compte rendu de Red Star – Fréjus, pot de fin d’année et débat « stades et luttes » »

  1. A signaler dans le Magazine Seine Saint-Denis (cg93), la Une et 3 pages sur le Red Star, Steve Marlet et le Mondial de football.

  2. Juste une précision : Le match de barrage aller à Bauer, pour la montée en Division 1 entre le Red Star et Laval a eu lieu non pas en 1974 mais en 1976 (le 3 Juin exactement).
    Laval s’est imposé ce soir là 1-0. Un bien triste souvenir, je confirme.
    Au retour Laval a également gagné (2-1).

  3. Ping : Prochains événements de l’association GONGLE | Collectif Red Star Bauer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s