CR Red Star 1-2 Strasbourg : un Red Star dépassé

Cette semaine on remercie Rasfi qui, même en écoutant sa top play liste bien connue dans la tribune, ne s’est toujours pas remis de la piètre prestation des verts et blancs hier soir.
Bonne lecture à tous
.

La foule des grands soirs s’était donnée rendez vous à Bauer (match à guichet fermé) pour assister à ce choc de la 12e journée de national. De mémoire, je n’avais jamais vu autant de monde dans les travées du stade depuis que le club à remonté tous les échelons de la DH au NATIONAL.

Du côté des supporters strasbourgeois, environ 400 supporters ont effectué le long déplacement de l’Alsace à St-Ouen.

Du côté de la tribune Rino, grosse ambiance et des supporters bouillants (spéciale dédicace aux grenoblois venu voir le match) pour accueillir les joueurs qui faisaient leurs apparitions sur la pelouse.

Côté match, pas grand chose à signaler de nos redstar men tant les strasbourgeois dominèrent la première mi temps de la tête et des épaules. Et ce, dès les premières secondes de la partie. C’est donc fort logiquement que les visiteurs ouvraient le score (après 2 alertes antérieures). Sur un corner dégagé par la défense audonienne, le ballon revenait dans la surface et après un loupé de deux joueurs, Salmier ajustait Planté d’un tir croisé qui se logea dans le petit filet.

La réaction audonienne fut inexistante et les visiteurs manquaient de peu de doubler la mise d’un tir au vingt mètres. C’était sans compter un arrêt réflexe de Planté.

L’égalisation du redstar va intervenir sur une touche anodine de Marie pour Kante (sa seul action positive de la rencontre). Il dévie pour Belvito oublié au second poteau et qui ajuste de la tête le portier strasbourgeois contre le cour du jeu.

Sur le moment, l’expression commettre « un braquage » n’était pas usurpée…

Mais la réaction du racing n’allait pas tarder à venir. Sur une énième perforation du milieu de terrain, le racing manquait de peu de reprendre l’avantage mais le tir de l’attaquant strasbourgeois passait de peu à côté!

La mi temps fut sifflée par le très jeune arbitre, le redstar atteignait les vestiaires avec ce miraculeux point du match nul.

A la mi temps, en tribune, on se disait que l’on avait assisté au néant et que le milieu de terrain du redstar était inexistant. A l’image d’un Kante totalement hors du coup ou d’un lelsch étonnamment fébrile.

Au retour des vestiaires (avec les 11 mêmes) on s’attendait à une réaction de nos préférés mais que nenni(neno). Ce fut au contraire le RCS qui a faillit marquer après un débordement côté droit et dégagé en catastrophe par la défense du red star en corner.

Après deux autres tentatives des visiteurs,une énorme frayeur gagna la tribune Rino della negra lorsque Plante s’essaya à crocheter un strasbourgeois dans sa propre surface mais celui ci manqua d’à propos pour convertir l’offrande.

Côté audonien, me direz vous?
Que dalle,rien,nada,wallou, nothing,circuler y’a rien avoir…

Et ce qui devait arriver … bah arriva sur un long centre côté droit. lelsch se troua littéralement et l’attaquant du racing contrôla tranquillement avant de fusiller Planté d’une belle frappe croisée aux six mètres.

Beziouen sonna la timide révolte et d’une superbe frappe des vingt mètres obligea le très bon gardien visiteur à un arrêt de grande classe. Le coach Robert se réveilla et faisait entrer Bellion et Lefaix pour la dernière demi heure.

S’ensuivit une légère domination du red avec à la clef quatre corners consécutifs qui parvenait enfin à mettre en difficulté la défense strasbourgeoise mais les tentatives échouèrent.

Profitant de l’espace laissé par les audoniens pour égaliser, le racing manquait par deux fois d’alourdir la marque mais Planté veillait au grain.

La dernière occasion revenait à Fournier qui de la tête manquait de peu d’égaliser. L’arbitre siffla la fin du match. Victoire ultra logique des strasbourgeois.

Le redstar a de quoi sérieusement s’inquiéter de sa très faible prestation face à un candidat à la montée tant la différence de niveau fut abyssale.

Rasfi.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s