CdF CR Red Star 2-0 Marseille c.

Le Red Star s’est qualifié donc Porthos revient!
Sur le terrain, le plaisir continue, et c’est pour la plus grande joie de nos lecteurs.
Merci donc à Porthośpour le texte et à Nabil, une nouvelle fois, pour le montage vidéo.

Bonjour jeunesse, bonjour la direction du club, bonjour ces messieurs-dames de la fédé,

Nous y sommes, enfin. La 6ème on la veut, ai-je tendance à me répéter. Et ce n’est pas Marseille – enfin, Consolat – qui nous empêchera d’atteindre cet objectif ô combien sacré.

Red Star – Consolat, le petit classique comme certains trous du cul subventionnés aiment le répéter. Formule qui ne veut rien dire, sinon dévoyer la notion même de classique. Et le qualificatif « petit » c’est rien que de la condescendance à deux balles, mais en même temps soyez déjà bien content qu’on vous fasse de la pub.

Merci mais non merci.

Il faut savoir que la logique du commentateur sportif (oui, ces gens sont des commentateurs et non des journalistes) se définit dans un espace-temps limité. Un PSG-Marseille, classique disneyien s’il en est – depuis presque vingt ans déjà, tu te rend compte la portée HISTORIQUE du truc ? – Un PSG-Marseille, dis-je, c’est la RIVALITÉ incarnée, le match que les français attendent, la Capitale contre la Province, le Sud contre le Nord, la tête de con contre le con de tête, le BIEN contre le MAL (je vous laisse choisir qui est qui, perso je m’en contrebalance les noyaux de Poissy).

Il faut être dans l’instant, quitte à dévoyer des termes au service du merchandising. Qu’est-ce qu’un PSG-Marseille a de Classique par rapport à – disons – un Red Star / Sète ?
Olala, mais on fait son susceptible et on nous ressort l’armoire à poussière ? Mais c’est vieux tout ça, les images sont en noir et blanc, et puis la nostalgie c’est pour les losers, il faut vivre avec son temps.

Vis avec ton temps si tu veux, et fait comme si le monde s’était créé hier, mais pourquoi utiliser ce terme de Classique pour désigner des matchs qui n’en sont pas ? L’Histoire on s’en fiche sauf quand ça sert à légitimer une parole de pubard ? Pour une telle affiche, t’inquiète qu’on en use et abuse.

Et si par effet tâche, ce classique devient un « petit classique » alors vas-y fonce coco. Parce que hey, Red Star – Consolat c’est avant tout un petit Paris-Marseille, peu importe de savoir si ces équipes n’ont aucune histoire de confrontations entre elles (1 seul match, cette année) ni aucune rivalité, c’est forcément un « Petit Classique », en tout cas, c’est comme ça que les annonceurs veulent le vendre.

Tant de gens achètent… Comme ces âmes perdues ce vendredi qui crûrent bon de crier « Marseille, on t’enc… » ou ce pauvre Florian Makhedjouf qui a confondu Bauer avec une annexe du Parc des Princes. L’émotion sans doute, et ça ira pour cette fois.

Mais pas deux.

Bref, tout ça pour dire que votre pseudo-rivalité dégoulinante d’huile de récup’, elle n’existe simplement pas.
Que ce soit Consolat, Arlavignon, Forbach, Noeux-les-Mines, Aulnay ou Puteaux, l’adversaire du soir est notre ennemi, et il faut le battre. Et si on perd, tant pis, nous reviendrons l’année prochaine, et l’année suivante, et encore celle d’après. Nous avons l’Histoire pour nous, faite et à faire.

Des dizaines du club au départ, nous n’étions pas forcément les plus légitimes. Mais le tamis du temps a fait son office. Très peu ont survécu. L’Étoile Rouge, elle, est toujours là. L’Histoire nous a donné raison. Le Classique, c’est nous.

Je me rend compte qu’avec tout ça, je ne parle pas du match… Tout s’embrouille dans ma tête.
Consolat a bien joué, certes. Mais nous, nous avons simplement été plus fort. Captain Sam, toujours là, chapeau. Et Farid marque son but sur penalty… C’est son premier de la saison si je ne me trompe pas, c’est ça ?

Une mi-temps pour jauger, une autre pour dominer. Marseille, console-toi.

Bon, on a la belle équipe tout de même, taillée pour la Ligue 2 et faite pour brandir la Coupe de France ! Reste à améliorer l’efficacité face au but. Lefaix revient, vite !

Et après :
image
Donc le sort nous a donné Sainté pour les 8èmes, c’est bien. En tout cas, c’est toujours mieux que le PSG ou Monaco. Et puis entre nous, on marche sur du synthé toute la saison, alors… Enfin, si on la veut la 6ème il faudra bien battre toutes les équipes.

A Bauer, on aurait notre chance, et ça serait encore une belle fête (pour reprendre la terminologie officielle) mais est-ce que c’est là qu’on jouera ? Mister éboule deux gommes. A l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas la réponse. Est-ce que le club aura fait appel de la décision de la 3F ?

Plutôt non, en fait, à ce que j’ai cru comprendre.

Personne parmi les supporters du Red n’ignore les penchants mégalomanes et limite masochistes de notre Président qui préfère largement une fessée publique en terre adverse (au hasard, au Stade de France) qu’un baroud d’honneur à Bauer.

Ah on me dit que Jean Bouin ou Charléty sont dans la course ? Fichtre, ils y pensent sérieusement ? Pourquoi pas le Parc des Princes Qataris pendant qu’on y est ? Non mais, vous imaginez nous autres Red Star Fans débarquer à Jean Bouin ? On ira boire un verre aux « trois obus » ! Le verre à 8 euros dans le XVIème c’est tellement POPULAIRE.

En plus, tout le monde s’accorde à dire que ça sera rempli à 80% de stéphanois. Les 20% restant étant occupés par des germanopratins trouvant là l’occasion du goûter au sport du petit peuple sans se risquer dans les mauvais quartiers.

Nous, on en veut pas. Le Red Star c’est Bauer. Dans certains clubs, les Présidents auraient sondé leurs supporters AVANT toute tentative de négociation avec la FFF. Ici, le communiqué masque mal la bave aux lèvres devant une petite recette.

Si au moins cet argent servait à la rénovation du stade, la pilule serait toujours difficile à digérer mais on la digérerait néanmoins… Qu’est-ce qu’un match hors les murs pour une éternité dans son stade….

Nous sommes des amoureux du Red Star et du Stade Bauer, Monsieur le Président. Et d’autant plus fortes sont nos peines de cœur. Vous êtes un communiquant parait-il… Aussi en tant que communiquant n’avez-vous pas songer que l’image du stade Jean Bouin, le Stade mitoyen du Parc des Princes, n’était pas à des années-lumières de ce qu’est le Red Star ?
Le Red Star est un Club à part, vous le dites vous même… Pourquoi s’efforcer de ressembler aux autres ?

Nous avons notre stade, notre stade pourri oui. Et on l’aime. En prenant le Red Star, vous l’avez pris, vous aussi, lui et ses cent ans d’histoire, lui et sa ville de travers à la politique aléatoire et affairiste, lui et ses supporters relou et grande gueule qui ne vous lâcherons jamais, JAMAIS sur ce point-là :

Le Red Star, c’est Bauer.

Porthos Molise

Publicités

5 réflexions au sujet de « CdF CR Red Star 2-0 Marseille c. »

  1. j’en ai les larmes aux yeux Porthos.
    Et sur les réactions qui nous prédisent un destin à la Luzenac si jamais on monte, c’est du sérieux ?

  2. ayant assisté à la première confrontation en championnat, je n’avais pas entendu de « Marseille, on t’enc… » ou en tout cas pas relayés de la sorte, ni vu d’écharpes du QSG dans la même tribune latérale-est où je m’installe le plus régulièrement possible pour supporter le Red Star…
    mais moi aussi j’ai trouvé cette histoire de « petit classico » nulle et dévalorisante mais tout à fait au niveau de la presse sportive en France…
    pour Jean Bouin, c’est assez simple, c’est à côté de chez M. Haddad qui habite Saint Cloud si mes renseignements sont bons, et l’esthétique du nouveau Jean Bouin signée par un architecte marseillais de grande renommée (qui a d’ailleurs bâti un collège à Saint Ouen)
    doit trouver grâce aux yeux de la si précieuse Pauline Gamerre… voilà comment leur est venue l’idée avec le projet déjà mis en oeuvre au travers de communication via So Foot ou de blogs « bobos » de gentrifier l’assistance des matches du Red Star FC (ainsi baptisé depuis 2012)…
    par contre l’hypothèse de Marville n’a pas été évoquée alors que Duvauchelle qui a à peu près la même capacité l’a été…
    enfin pour Bauer, il s’agit d’un stade appartenant à une municipalité qui est l’une des plus endettées de France et je doute qu’il soit rénové un jour, au grand regret de tous ceux je pense qui ont assisté à un match dans une enceinte incomparable…

  3. Yeah, le red star c’est bauer!! Pas de controverse à avoir.
    [quote]Nous, on en veut pas. Le Red Star c’est Bauer. Dans certains clubs, les Présidents auraient sondé leurs supporters AVANT toute tentative de négociation avec la FFF. Ici, le communiqué masque mal la bave aux lèvres devant une petite recette. [/quote]
    malheureusement,cela fait longtemps que l’âme des clubs n’est plus entendu.

    Vive le red star!
    Vive l’histoire!!
    Vive le foof populo, n’en déplaise aux connards!!

    Un supporter du SRFC, fan du Red Stard.
    United!

  4. Bonsoir,
    Concernant le destin « à la Luzenac », je n’ose pas trop y croire et je penche plutôt pour une prise de conscience tardive de tous les acteurs (club, mairie, département, que sais-je) où les travaux minimum seraient engagés au dernier moment. Enfin, c’est mon sentiment personnel sur le sujet. Mais je fais parti des « optimistes » du collectif.

    Pour la dette de la ville, et bien certains récents investissements semblent suggérer que lorsqu’on cherche, on trouve toujours de l’argent. Après la mairie n’a pas à être le seul financier du stade. Et concernant le club, certains accords commerciaux pourraient faire pencher la balance (même si Haddad défend la carte des docks… Pour le moment).

    Je ne m’étendrais pas trop sur la com’ du club, qui à mon sens est complètement à côté de la plaque, cf. l’annonce de Jean Bouin avant la fin du délais d’appel ou le message concernant l’usage des fumis dont certes le club peut dire ce qu’il lui en coûte et les risques encourus par leurs auteurs, mais menacer une tribune entière de hausses de tarifs… enfin bref, ça nécessiterait presque une analyse à part.

    Il y a match vendredi, on veut la victoire.

  5. L’urgence pour le 10, c’est déjà de mettre le feu à Jean Bouin ou ailleurs, pour bien montrer qu’il existe un public populaire…à Paris (et surtout en banlieue !) et même (pourquoi pas) un tifo géant qui rappellerai notre attachement à notre stade, ensuite il faudra rester intraitable pour la saison prochaine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s