CR Red Star 3-1 Colomiers : qu’est ce qu’on est bien à Bauer !

Cette semaine c’est notre ami italien Valério qui nous raconte sa soirée à Bauer. Un grand merci à lui et à Raoul pour les quelques clichés photos sur la mobilisation pour le boycott de Red Star / ASSE.

Je regarde ma montre et je me dis que c’est l’heure de partir pour aller à Saint Ouen, je sors beaucoup à l’avance par rapport à mes habitudes. Je vais récupérer l’écharpe, verte et blanche, faite/tricotée maison pour l’occasion des matchs, et je suis sur la ligne 4 pour aller à Bauer.
Ce soir le match c’est contre Colomiers, mais la tête et mes pensées sont encore à tout ce qui s’est passé depuis vendredi. Comme tout le monde sait, vendredi on a battu Marseille Consolat au stade Bauer, et on va se retrouver contre un équipe de ligue 1, l’ASSE, pour le 8ème de finale.
On est content et on fête beaucoup devant et dans l’Olympic !
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

Mais la fête est rapidement gâchée. La FFF dans un communiqué affirme: « le stade Bauer ne présente pas une capacité d’accueil suffisante et ne permet pas d’assurer des conditions de sécurité nécessaires, la commission a demandé de proposer un terrain de repli afin de recevoir la rencontre des 1/8 de finale ».
C’est la nouvelle à laquelle on pouvait s’attendre mais en même temps je trouve incompréhensible le choix du club, qui ayant le temps jusqu’à lundi pour faire recours, décide de se soumettre sans bouger un doigt pour empêcher le déplacement du match.
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

Par contre le Collectif est réactif et répond coup sur coup à l’inertie des dirigeants du club. Dimanche on demande au club de communiquer sa volonté de vouloir jouer à Bauer. Lundi la directrice générale du club nous envoie le courrier de la FFF et on découvre que le club n’a pas fait appel. La mobilisation continue, on envoie des mails, on appelle le club pour le pousser à changer leur avis. Non ils veulent pas jouer à Bauer !
Mardi le Collectif appelle à une réunion extraordinaire et la décision est prise : Boycott !
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

Une décision difficile pour les amoureux du club mais on ne peut pas accepter cette prescription.
Car si aujourd’hui on accepte de jouer dans le 16ème arrondissement de Paris, endroit dégueulasse et loin de notre culture populaire, demain on risque encore plus de voir délocalisé nos matchs à domicile.
Désormais le football devient de plus en plus un business où c’est l’argent qui domine et la répression massive frappe les voix qui refusent ce type de système qui pourri le sport le plus beau du monde.
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !
image
Enfin vers 18:20 j’arrive à l’Olympic et les gens présents sur place ont déjà affichés beaucoup de tracts sur le Boycott et sur le rdv de mardi 10, le jour du match, à 19:30 pour voir le match toutes et tous ensemble à Saint Ouen. On distribue aussi des tracts à l’entrée et on essaye de faire comprendre aux supporters audoniens l’importance du Boycott.
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

C’est 20h, mais je ne suis pas rentrée. La fouille est assez minutieuse et je rate le but de Bouazza.
Dommage, mais même contre Arles-Avignon je n’avais pas vu son but !
Dans la première mi-temps on joue bien avec beaucoup de confiance et Colomiers n’est pas au niveau, mais il faut faire attention car on sait qu’ un but ne sera pas suffisant pour être sur de prendre les trois points. La Rino comme d’habitude chante sans cesse et le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !, si quelqu’un n’avait pas compris.
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

A la pause on tient une assemblée dans le local du Collectif pour expliquer notre position à propos du Boycott. L’idée du Boycott est partagé par toutes et tous les supporters et cette unité fait du bien pour notre prochaines actions.
image
image
La deuxième mi-temps recommence, et les joueurs continuent à bien maîtriser le match, et après 20 minutes de jeu, Da Cruz lance en profondeur Beziouen sur le coté droit, il rentre sur son pied gauche et marque le 2-0. Bouazza est très inspiré ce soir et quelques minutes plus tard offre un deuxième buts aux supporters présents à Bauer. Le Kop est de plus en plus en fête et ça chante pour nos couleurs et contre la délocalisation du match de la coupe de France.
Fin du match 3-1, avec la certitude qu’on lâchera pas la question de la rénovation du stade Bauer !
Le Red Star c’est à Bauer et le Red Star c’est à Bauer !

Même les supporters de Colomiers ont affiché leur solidarité, un grand merci à eux !
image
Petite anecdote finale pour les dirigeants du club :
Dans le collège où je bosse à Bobigny donc dans le 93, lorsque je parle de football avec des élevés, car tous veulent devenir joueur professionnel un jour, et je raconte que je supporte le Red Star tous les gamins et les gamines aussi savent que le stade s’appelle Bauer. En outre plusieurs d’entre eux on eu la chance de jouer dans ce stade et il gardent de très beaux souvenirs. J’aimerais continuer à entendre de leurs voix : « oui Valério, le Red Star joue au stade Bauer ! Nous on le sait ! »

Valério

image

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s