CR Red Star 2-1 PFC : Fête populaire à Bauer !

Cette semaine c’est l’infatigable jeunesse du collectif qui nous régale d’un compte rendu qui sent la fête après la belle victoire. Merci à Nabil et bonne lecture à tous !

UNE FÊTE POPULAIRE
C’EST SUREMENT A BAUER

Dès vendredi le ton est donné, Hameur Bouazza ne va rien concéder. Le message est clair 14 février ou pas, on ne fera aucun cadeau.
image
Samedi, premier jour des vacances, quoi de mieux pour commencer ces congés d’hiver. Arrivé à Bauer assez tôt j’ai eu la chance d’assister à un chassé-croisé de fourgonnettes bleues ou blanches. On se serait cru au Fort d’Aubervilliers. Bon … y’avait aussi les autres « en civil ». Bref un gros dispositif, mais on vous avait prévenu que ça serait pas la Saint-Valentin.
Si je suis allé au match c’est avant tout pour pouvoir acheter les cartes postales collectors du stade Bauer édité par le Club des Collectionneurs de Cartes Postales de Stades. J’en ai deux en poche les enchères commencent à 7 M d’euros ( 5 pour l’achat du stade et 2 pour sa mise au norme).
image
Vient enfin le moment de rentrer en tribune, les rayons du soleil ont réussi à se frayer un chemin à travers les nuages. A dix minutes du coup d’envoi les supporters adverses investissent le parcage visiteurs, une quarantaine de personne à franchit le périph’ du côté du Péfécé. S’en suit un échange d’amabilité entre les deux tribunes.

Place au sport maintenant, c’est devant 2977 personnes que les parisiens donnent le coup d’envoi.
Les audoniens, qui quatre jours avant affrontait l’AS Saint-Etienne, se montre beaucoup plus dangereux que son adversaire du jour durant cette première mi-temps. Le jeune Jonathan Tinhan donne du fil à retordre à la défense parisienne, dès la deuxième minute de jeu. Un quart d’heure plus tard, Makhedjouf manque de peu les cages de Demarconnay.

« Cogito Hergault sum », Descartes en personne a loué les qualités du jeunes Jérôme !!!Depuis son retour de blessure il impressionne tout le monde, il est tellement polyvalent qu’il réussit même à effacer toute la défense parisienne pour se retrouver balle au pied face à Demarconnay. Mais sa frappe est stoppée. Coté parisien une reprise de Socrier vient mourir dans le petit filet extérieur de Vincent Planté à un quart d’heure de la pause. Mi-temps stérile, les 22 acteurs regagnent les vestiaires dans un Bauer des grands jours où l’ambiance monte petit à petit.

Au retour des vestiaires les RedStarmen sont les premiers à se montrer dangereux grâce à une tête de Farid Beziouen qui oblige le portier parisien à dévier le ballon en corner. Mais ce sont les parisiens qui ouvrent le score par Chevalier à l’heure de jeu. Il n’en faut pas moins à la tribune Rino della Negra pour chanter encore plus fort. Ce but va encore plus motiver « la Bande à Robert ». Entré après l’ouverture du score (à la place de Tinhan) Kévin Lefaix va aller chercher la faute dans la surface parisienne … PENALTY !!!!! Makhedjouf se charge de le transformer.

Il reste 20 mn pour aller chercher la victoire et les 3 points qui vont avec. Kanté, va exaucer les vœux des RedStarFans à un quart de la fin. Du haut de son mètre quatre-vingt-seize il dévie de la tête le corner de Naim Sliti !!!!!! La tribune Rino exulte, le Red Star vient d’inverser la tendance face au leader du championnat.
Il n’y a qu’à Bauer que l’on peut voir (vivre) cela. Ce coup-là va assommer les parisiens, ils n’auront qu’une chose en tête, c’est de quitté Bauer. Mais à Bauer on ne fait pas de speed-dating, les rencards durent 90 mn et plus si affinité. C’est le moment propice pour chanter quelques chants en l’honneur de nos adversaires, plus des constats qu’autre chose…
Les co-équipiers de Vincent Planté vont finalement arracher la victoire. Ce qui n’était pas dans les plans de Christophe Taine, qui va se ruer sur l’arbitre dès le coup de sifflet final.

Rendez-vous la semaine prochaine pour, je l’espère, le premier déplacement de l’année 2015.

Nabil

NB : les fumis et autres engins pyrotechniques contribuent certes à mettre une l’ambiance dans la tribune, mais attention, en abuser peut nous coûter du huis clos voir des points en moins en championnat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s