CR Luçon 1-1 Red Star : L’étoile rouge brille sur courant alternatif

Cette semaine c’est le duo auvergnat Nicolàu et Ferreol qui nous racontent leur escapade vendéenne. Un grand merci à ces deux comparses !

On ne l’a jamais assez répété mais le vendredi, ce n’est décidément pas un jour pour le football populaire surtout lorsque l’adversaire du moment crèche au cœur du bocage vendéen, à 450 kilomètres de notre belle banlieue rouge. C’est donc avec un mélange d’excitation et de fatigue contenue qu’une poignée d’irréductibles ont bravé la route, les péages, et le crachin atlantique pour se retrouver au stade Jean de Mouzon de Luçon.

Les premiers sur place, ragaillardis par l’enjeu et le sourire dévastateur de la fille du président à l’entrée, obtiennent facilement des invitations tandis que les derniers arrivés s’acquittent avec surprise d’un étonnant droit d’entrée à 8€ qui leur donne quand même l’honneur de s’accouder à la barrière autour du terrain…
image
Une fois le (petit) parcage visiteur constitué, sous le regard d’un stadier débonnaire qui n’a cessé durant toute la rencontre de se plaindre de l’ambiance aseptisée de son antre, les Red Star Fans lancent les hostilités vocales et tentent de tenir la dragée haute aux supporters locaux. Du côté tribunes, notre mauvaise foi apparente nous suggèrerait de déclarer le match nul. Revigorés par le vin chaud de la buvette, nous n’avons sans doute pas à rougir de notre prestation face aux deux kops luçonnais (si si) : un « kop Nord » rempli de jeunes Vendéens dynamiques et somme toute assez sympathiques s’étant donnés pour mission de nous chanter un pot-pourri des chants de quasiment tous les groupes de supporters français, et un « kop Est » constitué d’un seul et même baryton qui a torturé au mégaphone nos tympans sensibles durant toute la partie. ​

Pendant ce temps, sur le terrain, se jouait une toute autre histoire ! La vague rouge tant espérée s’est en effet rapidement fracassée sur une organisation sans faille du milieu de terrain luçonnais. D’emblée c’est Planté qui se fait remarquer et lorsque le gardien devient le meilleur joueur de ton équipe durant les vingt premières minutes, ce n’est jamais très bon pour la suite… Par chance, ou par envie de contrarier le rédacteur de ce compte-rendu, c’est le Red Star qui ouvre la marque contre le cours du jeu par une superbe talonnade de Lefaix ! Le Kop itinérant de l’Etoile Rouge n’est pas pour autant rassuré et voit quelques minutes plus tard le poteau gauche de Vincent repousser une énième tentative chouanesque.

La mi-temps tombe à point nommé pour recadrer nos joueurs dans les vestiaires et visiter la buvette. Signe de la perfidie de l’adversaire d’un soir, cette dernière et son fameux vin chaud à 1€, retiennent même durant une bonne partie de la seconde mi-temps la moitié de nos camarades qui décident de mener la confrontation avec les locaux sur le terrain de l’alcool !
Avec une tribune amputée de la moitié de ses effectifs, les chants à la gloire de l’Etoile Rouge s’amenuisent à mesure que nos joueurs reculent et s’acculent dans la surface d’un Planté héroïque mais qui ne peut empêcher une égalisation largement méritée.

Au courage l’équipe de Samuel, capitaine d’un soir, obtient le point du match nul tandis que les derniers chants des Red Star fans se perdent dans la nuit vendéenne. Un dernier verre de vin chaud, un dernier cri « Banlieue Rouge », une dernière utilisation d’engins auto-collant (en espérant que le club ne porte pas plainte…) et nous repartons vers St Ouen en se disant qu’avec un peu de chance nous ne recroiserons pas les Chouans l’an prochain !

Nicolàu et Ferreol
Les auvergnats en Vendée.
image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s