CR Red Star 2-1 Avranches : victoire au goût (h)ame(u)r

Cette semaine c’est Damien qui nous relate sa soirée. Particulière, c’est comme cela que beaucoup l’ont ressentie…grand merci à Damien donc et un petit également à Raoul pour le titre assez subtile et à Nabil pour le photo montage compte à rebours.
Bonne lecture à tous.

C’est dans une ambiance particulière qu’on se retrouve à Bauer pour ce match face à Avranches. Sportivement, même après le faux pas à Strasbourg, la Ligue 2 se précise de plus en plus et ça devrait tous nous enthousiasmer mais voilà, les nouvelles de la semaine concernant notre avenir au stade Bauer sont mauvaises.
Entre manœuvres politiciennes des uns et des autres, questions de délais de mises aux normes pour la Ligue et surtout face au non positionnement clair du club sur ce dossier, on nous parle maintenant de quitter Bauer pour au moins une a trois saisons. Même si on se faisait pas beaucoup d’illusions, la certitude qu’on vit les derniers matchs (au moins pour l’équipe
première) à Bauer avant très longtemps rend la perspective de monter en Ligue 2 bien amère…

Bref, revenons au match, l’adversaire du jour est Avranches, tranquillement installé en milieu de tableau, le genre d’équipe qui n’a plus grand chose à jouer en cette fin de saison, ce qui est déjà pas mal pour une équipe promue de CFA cette année. Le match aller avait laissé
un très bon souvenir, victoire 4-2 avec notamment cette reprise de volée de Lefaix qui avait un peu lancé sa saison.

Le Red Star domine largement la 1ère mi-temps, les avranchinais (et oui on dit comme ça c’était écrit sur leur banderole « ultras avranchinais ») paraissent très fébriles et super défensifs. Au bout de 10 minutes, Bouazza se balade tout seul dans leur camp et sort une très
belle frappe des 20 mètres pour le premier but, merci Hameur une première fois. Quelques regrets sur le reste de cette mi-temps où on doit clairement se mettre à l’abri. On a senti un peu de suffisance de notre côté notamment au milieu de terrain dans un match qui parait
facile.

En tribune ça pousse comme d’hab’ mais on sent que les nouvelles de la semaine sont passées par là et l’essentiel des chants est axé sur la défense du stade, ça paraît quand même complètement absurde d’aller jouer la Ligue 2 à Jean Bouin, au Stade de France ou au Mans (vous êtes sérieux là ? Et bien oui il paraît que jouer au MMA arena c’est une option sérieuse…).

Début de deuxième mi-temps et pareil, un très joli coup-franc de Bouazza célébré devant la tribune Rino semble nous mettre à l’abri, merci Hameur une deuxième fois. La suite est beaucoup plus poussive, on donne l’impression de complètement se relâcher, on se fait manger dans les duels, notre trio au milieu Makhedjouf-Sliti-Beziouen n’est pas très en jambe et logiquement on se met en danger. On se prend un premier but en contre sur une sortie de Planté lointaine de sa cage puis Beziouen en retard (comme souvent hier) fauche un attaquant d’Avranches dans la surface et heureusement que Planté, qui nous a sorti un très grand match hier, arrête le pénalty sinon la victoire soi disant facile se serait bien éloignée. On finit le match au même rythme, en se faisant peur et en plaçant quelques contres pas très incisifs mais au final en prenant les trois points.

Bref un match collectivement très moyen sauvé par des exploits de Bouazza et Planté. Une victoire au final importante vu que les 6 premiers ont tous gagné. En tribune on a continué à pousser toute la deuxième mi-temps pour maintenir la pression sur le match et au final quand on voit les stats de l’équipe à domicile, je me dis qu’on n’y est pas pour rien, j’attends de voir les résultats à « domicile » l’an prochain devant 500 pélos au Mans ou même quelques milliers perdus dans le Stade de France. Sauf retournement de situation incroyable on devrait finir dans les trois premiers mais ce serait bien de terminer avec un peu plus d’envie et de motivation. Espérons que certains joueurs n’ont pas déjà la tête ailleurs mais enfin bon là-dessus non plus on ne se fait pas trop d’illusions… En tout cas de notre côté on lâchera rien et on sera toujours là pour rappeler l’importance de Bauer pour le Red Star, espérons que tous ceux qui nous ont rejoint récemment en tribune en aient aussi conscience !

La fin de soirée est animée par des DJ de folie à l’Olympic où la toute la Rino a fait chauffer le dance-floor et j’espère a récolté un peu de thune pour l’animation de la tribune les trois prochains (derniers) matchs à Bauer.

LE RED STAR, C’EST UNIQUEMENT A BAUER !

Damien
image

Advertisements

Une réflexion au sujet de « CR Red Star 2-1 Avranches : victoire au goût (h)ame(u)r »

  1. Bravo à la tribune première qui n’a jamais cessé de scander que le Red Star c’est uniquement à Bauer…
    je crois que sans vous le stade Bauer aurait fini en garage ou en building supermarché et que le Red Star-Amiens du 22 mai aurait été sa dernière séance…
    comme je ne suis pas à une métaphore musicale près, je voulais rendre hommage à Hameur Bouazza qui a un peu été le maître de cérémonie vendredi soir contre Avranches…
    Chapeau l’artiste !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s