Rénovation de Bauer : le début des travaux repoussé à fin 2016 !

On aura entendu tout et son contraire de la part de la Ville de Saint-Ouen dans cette affaire.

Pour rappel, le 6 mars 2015, Le Parisien attribuait les propos suivants au Maire de Saint-Ouen « Je lance le dossier d’homologation préfectorale […] Je vais aussi inscrire 300 000 € dans le budget qui sera voté fin mars ».

La même semaine : L’Obs attribuait les propos suivants à l’adjoint aux sports de la Ville de Saint-Ouen : « nous venons de débloquer 300 000 euros pour obtenir l’homologation préfectorale ».

Toutefois, lors du Conseil municipal du 7 avril 2015, aucun chiffre n’était vraiment annoncé concernant des travaux pour Bauer et l’adjointe en charge des finances annonçait qu’une étude d’homologation était lancée.

Le mardi 14 avril 2015, nous avions été reçus par M. Cyrille PLOMB, adjoint au Maire de Saint-Ouen, en charge des sports.

Celui-ci nous avait, tout d’abord, refroidis en nous annonçant que la demande d’homologation n’avait pas été déposée et que la préparation du dossier allait être confiée, avant la fin du mois d’avril, à un cabinet externe, pour 85.000 euros, pour une durée de 5 à 6 mois.

S’agissant des travaux, M. PLOMB nous avait expliqué qu’ils débuteraient dès cette année, pour un budget de 220.000 euros, votés lors du conseil municipal du 7 avril 2015.

Au total, c’était donc 305.000 euros de votés en 2015 pour Bauer (études et travaux compris) correspondant environ à la somme de 300.000 euros annoncée, en mars, dans la presse.

Cependant, dans la nuit du 21 au 22 avril derniers, un mail de la Directrice générale adjointe chargée, en autres, du sport à la Ville de Saint-Ouen, nous a indiqué, en réponse à un mail de notre part du 8 avril 2015, que l’étude, devant être lancée avant la fin du mois d’avril, le sera finalement début mai.

Plus étonnant, cette étude ne coûte finalement plus 85.000 euros mais 200.000 euros ! Cette étude aura pour objectifs :
« – de connaître l’état de vétusté du stade  (étude obligatoire à remettre dans le dossier d’homologation préfectorale qui permettra d’augmenter la capacité du stade.
–  de connaître la nature exacte des travaux à effectuer afin de mettre aux normes le stade dans le cadre des homologations préfectorale et fédérale.
– d’établir la programmation de ces travaux et permettre à la ville de rédiger un cahier des charges pour lancer la réalisation de ces travaux.
– d’établir le coût précis des travaux afin de monter le plan de financement et de demander les subventions sur la base d’un montant sécurisé ».

Pour nous achever, nous apprenons, dans ce mail, que « ces études permettront à la Ville de budgéter les travaux sur 2016, 2017 et 2018. Les travaux ne pourront commencer que fin 2016,  il n’y a pas lieu de les inscrire sur le budget 2015 ».

Au final, les 220.000 euros de travaux pour 2015, annoncés par l’adjoint aux sports n’existent plus. L’enveloppe de 305.000 euros au total, destinée à Bauer (travaux et rénovation) est passée à 200.000 euros et correspond uniquement à une étude. Mais où sont passés les 105.000 euros ?

En outre, nous ne disposons, en dehors de ce mail, pour le moment, d’aucun document budgétaire attestant de l’inscription d’un budget de 200.000 euros, pour une étude en vue de la mise aux normes du Stade Bauer.

Après avoir connu des informations contradictoires de la part du Club et de la Ville, voilà dorénavant que nous avons des informations contradictoires selon nos différents interlocuteurs au sein même de la Ville de Saint-Ouen !

Plus globalement, il nous semble urgent que Monsieur le Maire de Saint-Ouen exprime publiquement et clairement le positionnement de la Ville de Saint-Ouen quant à une mise aux normes du Stade Bauer pour la Ligue 2, à court terme, et quant à un abandon ou non du projet de stade aux Docks, à plus longue échéance.

L’heure est grave et il faut que l’ensemble des élus de la Ville de Saint-Ouen mesure bien que de tels délais mettent de nouveau en péril le Red Star, 13 ans après son retour à Bauer.

Par ailleurs, nous avons été reçus, le 22 avril dernier, par la Direction du Red Star.

A cette occasion, il nous a été remis la copie d’un courrier, daté du 14 avril 2015, que le Président HADDAD a adressé au Maire de Saint-Ouen, afin de répondre à un courrier que celui avait adressé au club, le 7 avril 2015.

COURRIER DU 7 AVRIL 2015 DE LA VILLE AU CLUB

COURRIER DE REPONSE DU 14 AVRIL 2015 DU CLUB A LA VILLE

Dans son courrier du 7 avril, la Ville indique, notamment, que la mise aux normes du Stade Bauer est devenue cruciale. Elle indique également que les travaux s’achèveront en 2018, si la maîtrise d’ouvrage reste à la Ville et en janvier 2017, si la maîtrise d’ouvrage est transférée au Club, dans le cadre d’une convention d’occupation du domaine public avec droits réels.

Le courrier indique que la Ville avait proposé ce type de contrat mais que le Club n’avait pas été intéressé, et formule, de nouveau, cette proposition.

Dans le mail reçu dans la nuit du 21 au 22 avril, la Ville réitère cette affirmation « M. Le Maire l’avait proposé à M. Haddad en décembre. Un article dans l’équipe du Red Star semblait ne pas répondre favorablement à cette demande. Cependant nous maintenons cette proposition juridique pour le CLUB ».

La Direction du Red Star nous a, quant à elle, indiqué n’avoir jamais reçu une telle proposition mais qu’elle était ouverte à en discuter avec la Ville, tout en précisant que la négociation et la rédaction d’un tel contrat dureraient nécessairement plusieurs mois.

Le Club conteste, par ailleurs, la durée de l’étude annoncée par la Ville (5/6 mois) ainsi que la durée des travaux, quelle que soit l’hypothèse retenue.

S’agissant de l’étude, Monsieur PLOMB l’avait justifiée, lors de notre rencontre du 14 avril, par l’absence de toute étude de la part du Club, s’agissant de l’objet des travaux et du montant des travaux.

Sur ce point, le Club nous a permis de consulter un dossier comprenant plans, devis, programmation des travaux sur 15 semaines et budgétisation pour environ 2 millions d’euros, comme indiqué dans la presse.

Nous avons également pu lire un mail de la Directrice générale adjointe en charge des sports à la Ville de Saint-Ouen, accusant réception, le 22 janvier 2015, du budget prévisionnel proposé par le Club. Dans ce mail, la Ville ajoutait certains travaux à ceux prévus par le Club, sans remettre en cause la pertinence des calculs établis par le Club. Le total, inclus les travaux rajoutés par la Ville, s’élevait, effectivement, à environ 2.100.000 euros.

Nous ne comprenons dès lors pas pourquoi, dès cette date, le dossier de demande d’homologation n’a pas été établi, puis déposé par la Ville. Nous pouvons, bien sûr, comprendre que la Ville ait souhaité vérifier l’objet et le montant des travaux par un bureau d’étude externe. Mais, dans ce cas, pourquoi, depuis ce mail du 22 janvier, cette étude n’a toujours pas été lancée et ne le sera qu’en mai, selon les dernières informations de la Ville ?

Au regard du travail déjà effectué par le Club, la durée de 5/6 mois et le montant de 200.000 euros de cette étude nous semblent également excessifs et nous laissent incrédules. Aussi, nous espérons que la Ville nous communiquera, dès que l’étude sera attribuée, le cahier des charges de cette étude et son planning.

Le Club nous a également permis de constater qu’il avait saisi le Maire de Saint-Ouen, sur la question de la mise aux normes pour la Ligue 2, dès le 14 mai 2014, puis qu’il l’a relancé les 3 septembre, 9 octobre, 12 novembre 2014, 16 janvier et 4 mars 2015. Ces courriers seraient restés sans réponse, jusqu’au courrier du 7 avril 2015.

La Direction du Red Star nous a également indiqué avoir été à l’origine des réunions suivantes, destinées à préparer le dossier d’homologation et à obtenir des financements publics complémentaires à ceux de la Ville :
« 23 septembre : Visite du stade de La Source à Orléans
8 octobre : Visite du sous-préfet Leschi au stade Bauer
15 décembre : Réunion avec la LFP au stade Bauer
22 janvier : RDV avec Patrick Braouezec
23 janvier : Réunion avec les collectivités : Présence de Mr Troussel et Mr Delannoy  / Parny et Braouezec excusés.
26 février : Réunion avec Stéphane Troussel
2 mars : Réunion avec les services de Plaine Commune
19 mars : RDV avec le Service des Sports de la Région Ile de France
2 avril : RDV avec Mr Parny, VP Sport à la région Ile de France
14 avril : Nouvelle réunion avec Stéphane Troussel et Matthieu Hanotin ».

La Direction du Club nous a également indiqué avoir toujours exprimé à la Ville son accord pour prendre en charge des dépenses liées à la licence Club.

Enfin, le Club nous a indiqué maintenir son projet de stade dans les Docks.

Comme exprimé lors de notre entretien, nous maintenons que ce projet, même s’il concerne le long terme, explique en grande partie la situation actuelle.

Le Président HADDAD n’a, en effet, cessé de promouvoir ce projet auprès de l’ancienne, puis de la nouvelle majorité, ainsi qu’auprès de la SEQUANO Aménagement, des médias, d’investisseurs privés, comme Bouygues, et auprès de ses supporteurs, malgré notre réticence.

A l’inverse, le Président HADDAD n’a jamais fait la promotion, ni démarré aucun travail, que cela soit au plan technique ou financier, s’agissant d’une rénovation ambitieuse de Bauer à long terme, sur la base, par exemple, du projet porté depuis plus de trois ans par notre association.

L’avenir nous dira si ce projet de stade dans les docks a, ou non, signé l’arrêt de mort du Stade Bauer, comme nous le dénonçons depuis des années.

Toujours est-il que le Président HADDAD a aujourd’hui les cartes en main pour exprimer publiquement et pour la première fois, s’il le souhaite, son intérêt pour notre projet.

Une telle déclaration ne pourrait que constituer un contexte favorable à un effort commun, pour trouver, avec la Ville et les autres acteurs publics et privés, les solutions pour un retour rapide du Red Star à Bauer, en Ligue 2.

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Rénovation de Bauer : le début des travaux repoussé à fin 2016 ! »

  1. L’avenir nous dira aussi si ce projet de Domenech a, ou non, signé l’arrêt de mort du Sébastien Robert…

  2. Comment ne pas se ralier au fait de ne pas rénover le seul vrai stade de foot avec ses tribunes au plus pres du terrain. ?.. Ce stade que nos générations précédentes et les suivantes ont pu voir evoluer sur une pelouse remarquable des grands joueurs, qui pour mon époque se noment José Farias, Nestor Combin, Fleury Di nallo, Roger Magnusson,…..J espère que les fideles supporteres auront cette même chance de pouvoir s asseoir et encourager leur equipe dans ce stade mitique et tant apprecier par tous les clubs. VIVE BAUER!!!!!!!.

  3. Vu su Wikipedia :

    « Lors de la saison 2011-2012, le GFC Ajaccio accède a la Ligue 2. Son accession amènera le club a réaliser des travaux de rénovation obligatoires pour répondre aux normes imposées par la Ligue de football professionnel.
    Ces travaux porteront sur :

    l’éclairage à 800 lux au lieu des 422 précédents,
    l’ajout d’une vidéosurveillance,
    Construction de nouvelles salles pour les arbitres et les officiels ainsi que le réaménagement des vestiaires,
    Un élargissement de l’aire de jeu permettant une zone libre à la fois derrière la ligne de but de 7,50 mètres mais aussi de la ligne de touche de 6 mètres.
    Cet élargissement porte la capacité du stade à 2700 places au lieu de 4050 places assises précédentes.
    Une tribune tubulaire provisoire de 492 places sera construite « coté route ».
    Les travaux ont été fini pour la dixième journée de Ligue 2 le 5 octobre, mais le stade n’a été homologué que le 23 octobre à cause du non déplacement de la ligue le 3 octobre.
    Le GFCA devait retrouver son stade le 26 octobre contre les Chamois Niortais, la même équipe qu’il avait quitté lors de son dernier match à Ange Casanova le 26 mai, mais, suite aux précipitations, le match a été reporté. »

    Pourquoi ce qui est possible à Ajaccio ne l’est-il pas à Saint-Ouen?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s