Stade Bauer : à quand le retour ?

Rarement une banderole n’aura eu autant de sens.

« Notre Stade Notre Force » a orné la grille de la Tribune Rino Della Negra – 1ère Est à l’occasion du dernier match de cette saison 2014/2015 qui a vu le Red Star terminer Champion incontesté du Championnat National.

a1630_image002

Derrière ce message, détournant le slogan un peu creux du Club, le public de Bauer a offert aux joueurs 90 minutes de démence sans retenue, mêlée de joie et, surtout, de rancœur.

Plus concrètement, où on est-on sur la question du Red Star et du Stade Bauer ?

S’agissant de la saison prochaine, comme nous vous l’avions annoncé dans notre article du 17 avril, il est acquis que le Red Star ne pourra commencer sa saison de Ligue 2 à Bauer, puisque celui-ci n’est pas conforme aux normes drastiques, arbitrairement fixées par la LFP.

Le Club doit déposer, au 30 mai prochain, un dossier sur la base duquel la Ligue autorisera ou non le Red Star à évoluer au deuxième échelon français.

Se pose donc la question de savoir si le Club validera son accès en L2 et, si oui, dans quel(s) stade(s). Plusieurs hypothèses sont possibles, en termes de stades et en termes de recours, en cas de refus de la Ligue.

Nous laissons donc à la Direction du club le soin de communiquer sur ce dossier quand elle l’estimera opportun. Pour rappel, le Club a annoncé son objectif de montée en Ligue 2 en 2015, depuis 2009 et dispose, dans ce dossier, du soutien des élus de l’Agglomération, du Département, de la Région et même du Président de la République.

On serait donc étonné qu’une solution ne soit pas trouvée…

Pour notre part, nous préférons nous concentrer et faire le point sur l’éventualité d’un retour de l’équipe première du Red Star à Bauer, le plus rapidement possible.

Du côté de la Ville de Saint-Ouen, propriétaire du Stade, nous avons eu, depuis l’élection du Maire, William DELANNOY, en avril 2014, 3 phases dans ce dossier.

1er temps : en cohérence avec ses promesses de campagne, le nouveau Maire fraîchement élu déclarait, le 4 avril 2014, dans Le Parisien, « je suis prêt à financer une étude pour juger de la faisabilité ou non de la rénovation de Bauer, puis à demander une enquête publique ». Le lendemain, lors du conseil municipal d’investiture, il déclarait qu’il remettrait tout à plat sur la question du Stade Bauer.

2ème temps : silence total de la Mairie, durant une longue année sur ce dossier. Pendant cette période, nous savons dorénavant, qu’en coulisse, la Direction du Red Star usait d’une double stratégie vis-à-vis de la Mairie.

D’une part, le Club relançait régulièrement la Ville sur une mise aux normes en vue d’une accession en Ligue 2. D’autre part, il inondait (au moins jusqu’en décembre 2014) la Ville de plans, plus travaillés les uns que les autres, pour obtenir le lancement d’un projet de stade dans les Docks de Saint-Ouen, pour l’horizon 2020.

Nous restons, pour notre part, convaincus que la situation actuelle résulte en grande partie de cette stratégie absurde de la part du Club…

William Delannoy, quant à lui, a bien su s’engouffrer dans l’espace que lui offraient les atermoiements de Patrice HADDAD, pour ne pas s’exprimer publiquement sur le sujet.

Il aura, ensuite, fallu attendre le courant de l’année 2015 pour que le Club clame enfin, contraint et forcé, son attachement pour le Stade Bauer (en tous cas pour la Ligue 2), contraignant la Ville à s’exprimer à son tour.

3ème temps : après une année de silence, la Ville a, enfin, décidé de sortir de son silence en nous permettant de rencontrer officiellement l’adjoint aux sports, le 15 avril 2015 (ce que nous demandions depuis un an). Il nous alors été annoncé que la Ville souhaitait conserver le Stade Bauer, et procéder à sa mise aux normes dans l’optique d’un retour du Red Star « si la Direction du Club souhaite revenir ». Il nous alors été indiqué qu’une étude allait être lancée fin avril / début mai.

A ce jour, force est de constater que cette première étape a été respectée, puisque nous avons été contactés par le cabinet ISC « Ingesport », dont l’expertise en matière d’équipements sportifs est reconnue. Ce cabinet nous a rencontrés le 18 mai 2015, pour connaître, notamment, notre projet de rénovation, puis a rencontré la Direction du Red Star, le lendemain, afin de connaître leurs attentes.

Le cabinet, dont les questions nous ont paru sérieuses et pertinentes, nous a indiqué qu’un rapport serait remis à la municipalité début juin, avec 3 scenarii :

  • une mise aux normes L2 minimaliste,
  • une mise aux normes L2 plus ambitieuse, répondant notamment aux exigences de la « licence Club » (permettant une majoration des revenus issus des droits TV),
  • une rénovation de grande ampleur.

Pour chacun de ces scénarii, un budget et un calendrier prévisionnels seront indiqués.

Cette démarche nous paraît tout à fait pertinente. Nous regrettons toutefois qu’elle n’ait pas été engagée plus tôt, puisque M. DELANNOY l’évoquait dans Le Parisien, dès le 4 avril 2014. Nous regrettons également que l’ancienne majorité ne l’ait, quant à elle, jamais lancée.

A l’issue du match de vendredi dernier, l’adjoint aux sports nous a précisé qu’une fois cette étude rendue, le Bureau municipal, puis le Conseil municipal seraient appelés à se prononcer sur l’adoption ou non d’un des trois scenarii, cela avant le mois de juillet 2015.

Ensuite, des études plus précises seront lancées en vue la mise œuvre concrète des travaux.

Enfin, dans Le Parisien du lendemain, 23 mai, William DELANNOY confirmait les déclarations de l’adjoint aux sports et du bureau d’étude, en précisant que l’étude serait rendue « le 12 ou 13 juin ».

Du côté de la Direction du Red Star, l’urgence est, bien sûr, à trouver les équipements permettant de jouer la Ligue 2 et à bâtir une équipe compétitive.

Une fois ces points réglés, il conviendra pour la Direction du Red Star de tirer les leçons de la situation actuelle en clarifiant ses projets à long terme.

En effet, dans un excellent article publié dans l‘Equipe, le 21 mai 2015, le Président HADDAD se montre, comme à son habitude, réticent voire agacé, quant à la possibilité d’abandonner son projet de stade aux Docks, afin de travailler sur une rénovation ambitieuse de Bauer, telle que celle portée par notre association, depuis plus de trois ans.

Dans cette interview, le Président Haddad pose légitimement la question cruciale du financement des tribunes, des parkings et du réaménagement urbain. Toutefois, il ne semble absolument pas disposé à mobiliser investisseurs privés et publics en vue de trouver des financements, déclarant qu’il préfère attendre qu’on lui dise un jour « on vous a trouvé des fonds publics pour rénover Bauer ».

Il va de soi, que de tels financements ne peuvent tomber du ciel, ni être mobilisés à la seule initiative de notre association. En revanche, un lobbying énergique et efficace du Club pourrait y parvenir. Toutefois, il est clair qu’à ce jour, l’envie n’y est clairement pas du côté de la Présidence du Club et, tant qu’il en sera ainsi, l’avenir du Stade Bauer restera menacé.

Plus globalement, une question essentielle va rapidement devoir se poser pour la survie ou non du Stade Bauer : celle de la nature des financements nécessaires à une mise aux normes L2 et/ou à une rénovation plus ambitieuse.

Depuis des années, et de nouveau dans son interview dans l’Equipe, le Président HADDAD tente de faire croire, à qui veut l’entendre, que des travaux sur le stade Bauer ne pourraient être financés qu’à fonds publics.

Cette affirmation est fausse au plan juridique comme nous le répétons, en vain, depuis des années. Cela fait également deux ans que nous rappelons que deux rapports parlementaires de 2013 préconisent, au contraire, un modèle de financement des stades, basé sur des contrats laissant plus de liberté de gestion au club, lequel finance en retour les travaux par des fonds privés, le tout pouvant être assorti de subventions publiques.

Jamais cette possibilité n’a été travaillée par le Président HADDAD qui, pour le long terme, a toujours tout misé sur son projet de stade aux Docks.

Dans son interview dans Le Parisien, le Maire de Saint-Ouen soulève d’ailleurs la question de la participation financière du club aux travaux pour le Stade Bauer. Il propose, ainsi, une convention à signer entre la Ville et le Club qui aurait l’avantage d’écourter les délais liés à la passation des marchés publics de travaux.

Cette question nous semble légitime car il n’est pas évident que la location d’un ou plusieurs stades pour une voire plusieurs saisons de Ligue 2 s’avère plus intéressante, au plan financier pour le Club, qu’une participation aux travaux du Stade Bauer, en échange d’un droit d’occupation gratuit.

Enfin, notre association ne peut rester sans réaction face aux déclarations scandaleuses de l’ancienne Maire de Saint-Ouen, Madame Jacqueline ROUILLON qui se prononce dans l’Equipe favorablement à la disparition du stade Bauer en déclarant, notamment, « je milite pour un lieu moins enserré dans la ville, car cela bloque le foncier ».

Ces déclarations sont, en effet, diamétralement opposées à celle dont Madame ROUILLON nous faisait part en fin de mandat ainsi que lors des élections municipales. Ces déclarations sont également radicalement différentes de la position dont nous a fait part Frédéric DURAND, secrétaire de la section du PCF Saint-Ouen et Président du Groupe d’opposition au conseil municipal. Nous avons, en conséquence, décidé de contacter Monsieur DURAND afin de savoir si la récente position de Madame ROUILLON était également celle de l’opposition municipale.

Le Collectif Red Star Bauer continuera bien sûr à vous informer sur les futures étapes de ce dossier.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Stade Bauer : à quand le retour ? »

  1. un grand merci de nous tenir au courant comme vous le faites et avec autant de transparence Vive le Red Star et vive Bauer wilfrid

  2. on ne doutait pas de ses intentions à la mère Rouillon, pas la peine qu’elle s’exprime dans la presse, surtout avec son bilan…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s