RETOUR SUR LE RED STAR – SAINT-ÉTIENNE DE FÉVRIER 2015

PHO396c05ac-b1c0-11e4-ae3b-f9ea6a7547e7-805x453

Vendredi 11 décembre dernier, via une brève sur le site officiel du club, nous apprenons que le 32ème de finale de Coupe de France opposant Le Blanc Mesnil à Nantes se tiendra à Bauer.

Pour rappel, en janvier 2015, dès le lendemain de la qualification de notre club face à Marseille Consolat, la Direction du Red Star s’était empressée de publier un communiqué regrettant la décision de la FFF imposant un stade de repli pour recevoir Saint-Étienne, au tour suivant.

Toutefois, bien que le Club disposait de la possibilité de faire appel de cette décision, la Direction du Red Star avait décidé de se soumettre à cette décision sans la contester.

Notre association, et de nombreux supporters non adhérents, avaient alors dénoncé cette attitude passive, voire complaisante, de la Direction du Red Star, face à cette délocalisation. Le Club s’était alors attelé, non sans excitation, à trouver un terrain de repli qui sera finalement le Stade Jean Bouin, pour une « grande fête du football populaire ».

Contactée à cette époque, la Direction du Club avait tenté de se justifier par mail en prétendant qu’un appel pour jouer Red Star – Saint-Etienne à Bauer, n’aurait aucune chance d’aboutir « notamment du fait de l’absence d’homologation préfectorale » du Stade Bauer.

Avec la venue prochaine de Nantes au Stade Bauer, l’argument de l’homologation préfectorale (dont le stade Bauer ne dispose toujours pas) apparaît totalement fallacieux.

Contacté cette semaine par mail, le Club évoque dorénavant le fait que le 32ème de finale devait se jouer dans un stade de niveau 1 à 3. Or, le Stade Bauer relève bien de cette catégorie.

Le Club évoque également le fait que la Commission fédérale de la Coupe de France peut décider qu’un match est ou non « sensible » et décider que le club recevant doit trouver un terrain repli.

Toutefois, si une procédure d’appel devant une Commission supérieure est prévue c’est bien pour permettre au Club victime d’une telle décision de tenter de contester l’appréciation totalement arbitraire de la Commission fédérale sur le caractère soi-disant « sensible » de la rencontre.

Par conséquent, ce refus du club de faire appel nous amènera toujours à penser que la décision de délocalisation de la FFF permettait au Club, tout en se dédouanant sur la Fédération, de tester une future délocalisation dans le cadre d’une montée en ligue 2, à Jean Bouin ou ailleurs.

Une nouvelle fois, l’histoire nous prouve qu’avec un minimum de volonté, un match de coupe accueillant une équipe de ligue 1 d’envergure peut se tenir à Bauer.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s