Compte-rendu de l’AG du Collectif et point sur le Stade Bauer

Le 9 juin dernier, s’est tenue l’Assemblée générale du Collectif Red Star Bauer, au titre de la saison 2017 – 2018.

Le Bureau a, tout d’abord, eu une pensée pour René MATEO, qui avait pris la parole à plusieurs reprises lors d’hommages à Rino DELLA NEGRA (voir notre article A CE LIEN).

Le Bureau et les adhérents ont, ensuite, acté une hausse des adhésions (117 adhérents au titre de la saison écoulée), ainsi que le bilan financier, notamment, l’état du compte d’épargne dédié à financer (on l’espère) de futurs travaux de rénovation du Stade Bauer, et qui est actuellement à 27.000 euros.

Après avoir récapitulé les actions de l’année passée (par exemple : réunions avec le club sur l’avenir du Stade Bauer, collecte pour les Restos du cœur, hommages à Rino Della Negra…), la question la plus cruciale a été abordée, à savoir l’avenir du Stade Bauer et le positionnement à venir du Collectif, en fonction des événements.

Tout d’abord, le Bureau a fait part du bouleversement total de positionnement, au cours des dernières saisons mais surtout de cette saison, de la part des acteurs institutionnels (Club et collectivités publiques).

Avant de poursuivre sur ce point, il nous semble nécessaire de rappeler, de la manière la plus synthétique possible, et selon notre vécu, l’historique de ce dossier, depuis que nous le suivons activement, c’est à dire depuis fin 2011.

Au moment de la montée du Red Star, de CFA à National (à l’issue de la saison 2010 – 2011), le Club (déjà présidé par Patrice HADDAD), ainsi que la Ville de Saint-Ouen (avec comme Maire Jacqueline ROUILLON) travaillaient, ensemble et ouvertement, à un déménagement du Red Star, pour un stade dans les Docks de Saint-Ouen, impliquant la destruction du Stade Bauer qui devait être remplacé par un programme de logements.

Ce scénario, que le Collectif a combattu quasiment seul dès 2011, semble aujourd’hui abandonné, à la suite des événements et changements de position suivants, du Club et de la Ville de Saint-Ouen :

  • En ce qui concerne le club, celui-ci a, tout d’abord, constaté (fin 2014) son incapacité à trouver des investisseurs pour construire un stade dans les Docks conforme aux souhaits du nouveau Maire, William DELANNOY (élu en mars 2014). Ensuite, le club a compris (au cours des années 2015 – 2016) que les délocalisations à Beauvais ou à Jean Bouin en Ligue 2 n’engendraient pas une affluence nécessaire à un projet durable. Parallèlement, le club n’est pas parvenu à obtenir une mise aux normes Ligue 2, même a minima, du Stade Bauer à fonds 100 % publics (début 2016). Aussi, le club a fini par rejoindre la position défendue par le Collectif dès 2011, à savoir que le Red Star ne peut jouer qu’au Stade Bauer, et que cela exige une rénovation ambitieuse pour mettre le stade aux normes Ligue 1.
  • Parallèlement, la Ville a aussi changé de cap : alors que Jacqueline ROUILLON était déterminée à détruire le Stade Bauer pour réaliser un programme de logements, William DELANNOY (élu en mars 2014) n’a jamais fixé de position de principe sur ce dossier, seul lui importe, et il l’a assumé, le scénario qui sera le plus rentable financièrement pour la Ville (maintien à Bauer, déménagement aux Docks ou exil de Saint-Ouen). Tout d’abord, William DELANNOY a travaillé avec la Direction du Red Star pour la réalisation du stade des Docks, en suivant la feuille de retour précédemment établie par Jacqueline ROUILLON, jusqu’à ce que le projet soit enterré, faute d’accord (fin 2014). A compter de cette date, suite à des critiques du Club contre le Maire, la Ville s’est contentée d’indiquer, de manière peu claire, qu’elle pourrait laisser faire une rénovation du Stade Bauer, à condition de ne débourser qu’1 million d’euros et/ou en laissant le terrain (dans le cadre d’un bail de longue durée) pour 1 euro symbolique. Au cours de la présente saison (2017 – 2018), l’atmosphère semble s’être réchauffée et des dialogues fréquents et constructifs ont eu lieu, entre le Club et la Ville, à propos de ce dossier.

C’est donc à la suite de ces différents revirements de positions qu’à ce jour, le Collectif constate la situation suivante, que le Bureau a exposée à ses adhérents, ainsi que son point de vue.

Le Club a écarté tout projet de déménagement durable du Red Star, que cela soit sur un autre site à Saint-Ouen ou en dehors de Saint-Ouen : pour le Bureau du Collectif, il s’agit d’une position sincère de la part de la Direction du club, pour la simple et bonne raison que nous pensons que le Président HADDAD a compris qu’il n’y avait pas d’autre solution pour préserver la survie du club à moyen terme.

Le Club a également écarté l’espoir d’une rénovation à fonds 100 % publics, y compris avec des financements venant de différentes personnes publiques (tentative avortée début 2016). Le Bureau du Collectif n’a jamais cru à cette possibilité, quels que soient les élus, à part pour un petit rafistolage temporaire qui ne nous satisferait pas. Il nous semble donc préférable que le Club recherche des financements privés, quitte à les compléter par d’éventuels financements publics, si des élus, d’où qu’ils viennent, souhaitent soutenir le projet.

Le Club travaille donc sur un projet de rénovation à fonds privés, sur le site de l’actuel Stade Bauer. A ce jour et à notre connaissance, le Club n’a trouvé aucun investisseur s’étant engagé dans le projet, mais la Direction du Red Star nous a indiqué être en dialogue avec des investisseurs potentiels et sérieux, qui seraient prêts à financer un projet, à condition, bien-sûr, qu’ils y trouvent une rentabilité. Actuellement, le scénario serait celui d’une destruction de l’actuel stade, pour le remplacer par une construction comprenant un premier niveau (plus ou moins enterré) constitué d’espaces commerciaux, avec un stade d’au moins 12.000 places par-dessus.

Pour le Bureau du Collectif, ce projet ne constitue évidemment pas notre souhait idéal, qui serait, plutôt : une rénovation avec préservation des deux tribunes actuellement couvertes et la réalisation d’une grande tribune latérale côté Joliot-Curie, avec un déplacement du terrain Joliot-Curie derrière le gymnase et la réalisation d’espaces commerciaux sous l’actuel terrain Joliot-Curie (en utilisant le dénivelé descendant existant entre Bauer et les puces). C’est le projet que nous défendons depuis 2012, consultable A CE LIEN.

Toutefois, au regard de notre vécu sur ce dossier, le projet du Club, non-idéal et actuellement non financé, constitue un mince espoir, peut-être le dernier espoir, de voir le Red Star jouer en Ligue 2, voire en Ligue 1, dans son site historique.

Sans travaux d’ampleur, le Red Star est condamné à, soit jouer à Bauer au mieux en National, soit à s’exiler pour jouer en Ligue 2 : cette situation n’est pas durable pour les supporters, mais également pour l’existence même du Red Star. Si cette situation perdure, nous pensons qu’il existe un risque très sérieux de voir l’existence même du Red Star être mise en péril à moyen terme, ce qui conduirait ensuite, quels que soient les élus, à voir ressurgir un projet de démolition du Stade Bauer, pour un programme immobilier avec, tout au plus, la préservation d’un stade de quartier pour le football amateur, ce qui n’est pas notre souhait.

Par conséquent, notre position est de ne pas nous opposer frontalement au principe du projet évoqué par la Direction du Red Star, mais de rester très attentifs à deux points : Premièrement, avoir les garanties qu’un véritable travail concret avec des investisseurs est en cours, et que le Club ne joue pas la montre avec les supporters, en cherchant un nouveau scenario bis. Deuxièmement, pouvoir peser sur l’esthétique et l’architecture du futur stade, que cela soit dans son aspect extérieur ou dans son aspect intérieur, qui devra se rapprocher au maximum de l’aménagement et de l’esthétique historique du Stade Bauer.

Nous pensons, qu’à l’inverse, nous opposer, frontalement et d’emblée, au principe du projet évoqué par la Direction du Red Star nous priverait de la possibilité de nous informer et de peser sur le projet, si celui-ci voit le jour.

C’est donc la position que le Bureau du Collectif Red Star Bauer a exposé à ses adhérents, présents le 9 juin dernier, et que nous réitérons ici-même, afin que les choses soient claires.

Dans ce contexte, comme précédemment indiqué, le fait que la Ville, le Département et la Région se soient engagés (lors d’une réunion où le Collectif était présent) à soutenir le projet, d’un point de vue simplement administratif, nous semble un point, non pas suffisant, mais néanmoins positif, surtout en ce qui concerne la Ville, propriétaire du site.

En ce qui concerne l’inscription du projet à l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris », pour notre part, nous ne parvenons pas à comprendre en quoi cette procédure garantirait le financement du projet, ce qui est le nerf de la guerre. Aussi, à moins que nous n’ayons pas bien compris cette procédure, il nous semble qu’elle apporte simplement une reconnaissance de la pertinence de certains projets, ce qui nous semble, là encore, pas suffisant, mais néanmoins positif.

Enfin, le Bureau a présenté aux adhérents son calendrier pour le début de la saison 2018 – 2019.

Tout d’abord, il n’est pas nécessaire de prévoir d’actions jusqu’au mois de septembre, car les gens sont en vacances durant l’été, car le Collectif devra préparer sa rentrée et les réadhésions en septembre, et car il convient de laisser au club le temps de préparer la nouvelle saison, de trouver le ou les stade(s) de repli, et, on l’espère, de poursuivre son travail pour le nouveau stade.

En revanche, nous avons fixé le calendrier selon lequel, sans information concrète d’une avancée du projet, à l’automne 2018, ou si le projet nous semble se diriger d’une manière qui ne nous convient pas, nous réunirons nos adhérents et/ou organiserons une réunion publique, pour définir des actions concrètes, au regard de la situation du moment.

D’ici-là, le Collectif Red Star Bauer souhaite de bonnes vacances à tous et vous donne rendez-vous dès août – septembre pour notre rentrée et notre campagne de réadhésion pour 2018 – 2019.

 

ALLEZ RED STAR
IL N’Y A QUE BAUER

Publicités

2 réflexions au sujet de « Compte-rendu de l’AG du Collectif et point sur le Stade Bauer »

  1. Merci de m envoyer le CR de votre AG,grace a vous j ai des nouvelles de notre club meme si et depuis pas mal de temps helas se sont des nouvelles d infrastructures.Je me rends compte que rien n est gagne et que le moindre grain de sable peut coincer notre optimisme mesuré Merci encore et ALLEZ RED STAR A BAUER

  2. CR bien écrit et informatif, c ‘est essentiel face aux enjeux et aux démagogues qui se figurent que les prochaines municipales leur permettraient de revenir par la fenêtre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s