Promesses de la Direction, communication et partenariats : où va le Red Star ?

RENOVATION A MINIMA AUX NORMES L2 POUR L’ETE 2019 : TOUJOURS D’ACTUALITE ?

Lors de notre dernière Assemblée Générale, le 9 juin dernier, nous avions décidé que, sans information concrète d’une avancée du projet de rénovation de Bauer, à l’automne 2018, nous réunirions nos adhérents, pour définir des actions concrètes.

Entretemps, la Direction du Red Star a reçu notre Bureau puis organisé une réunion publique, mi-juillet. Lors de ces deux rencontres, le Président Patrice Haddad s’est engagé à assurer une rénovation a minima, aux normes de la Ligue 2, pour l’été 2019.

Les personnes présentes lors de la réunion publique ont relevé que le Président HADDAD avait parlé d’un début de ces travaux pour février 2019.

Pour qu’un tel calendrier soit respecté, il faut que, dès aujourd’hui, des démarches aient été entreprises (plans, études, définition du coût, financement, démarches administratives).

Cependant, le Club ne communique absolument pas sur cette rénovation a minima, mais uniquement sur le calendrier de l’appel à projets lancé dans le cadre du Grand Paris, pour une destruction/reconstruction, en vue d’une livraison en 2024.

Où le Red Star jouera-t-il si nous restons en L2, de 2019 à 2024 ?

C’est le sujet tabou du moment !

Aussi, comme décidé lors de notre AG, nous allons très prochainement réunir nos adhérents pour décider ensemble des actions à mener.

Pour rappel, ce projet de mise aux normes a minima pour la L2 avait déjà été évoqué par le Président HADDAD, lorsque nous l’avions rencontré, mi-janvier 2018. Il nous avait, alors, assuré qu’un budget de 2 millions d’euros serait suffisant, selon des études qu’il a fait réaliser. Etudes que nous n’avons jamais consultées.

Après cette réunion, nous avions indiqué qu’ « en cas de montée, le Club aura une obligation de résultat, en ce qui concerne cette rénovation à 2 millions ».

Cependant, ce projet a été une première fois écarté car, selon le Club, une rénovation ambitieuse allait débuter dès la saison 2018-2019.

Au final, aucune rénovation a minima, ni ambitieuse, n’est aujourd’hui officiellement programmée pour la saison actuelle.

Est-ce que le Club n’a pas agité cette promesse en janvier 2018, uniquement pour avoir le soutien des supporters jusqu’à la fin de la saison dernière ?

Est-ce que le Club a, encore, agité cette promesse en juillet dernier, uniquement pour faire venir un maximum de supporters à Beauvais ?

Pour en avoir le cœur net, nous interrogeons aujourd’hui même le Club par mail, pour savoir où en est cette rénovation a minima pour l’été prochain, afin d’en informer nos adhérents et envisager les suites à donner.

COMMUNICATION ET RAPPORTS AVEC LES SUPPORTERS : UN NON RESPECT EVIDENT

Pour rappel, mi-juillet 2018, les Red Star Fans ont publié un communiqué expliquant l’impossibilité, pour un groupe de supporters, de s’organiser pour être présent à Beauvais.

De son côté, le Collectif Red Star Bauer, malgré le souhait formulé par le club, n’a pas entrepris d’action particulière pour inciter les supporters à se rendre à Beauvais. Nous l’assumons, car nous considérons que chacun peut décider individuellement de se rendre ou non à Beauvais, dans l’hypothèse rare où il en a la possibilité.

Depuis, la communication et l’attitude du Club à l’égard des supporters sont lamentables.

Tout d’abord, le Club s’est lâché sur ses propres réseaux sociaux, en cherchant à faire la leçon à ses supporters, de manière méprisante et provoquante, avec des hashtags #ultrasresistants ou des « you’ll never walk alone ».

Les personnes ainsi critiquées sont pour beaucoup celles qui suivent le Red Star en déplacement de la manière la plus assidue, sans aucune reconnaissance ni respect de la part du Club. Nombre d’entre eux soutenaient le club, lorsque celui-ci végétait dans les divisions inférieures.

Ensuite, comme nous l’avons expliqué jeudi dernier, le Club et la Ville nous ont interdit toute diffusion des matchs du Red Star à Bauer et dans tout équipement municipal, pour toute la saison, afin d’inciter plus de supporters à se rendre à Beauvais.

Pour nous, cette décision est une tentative de chantage, une sanction injuste contre les supporters.

En effet, des supporters, notamment des Audoniens, ne pouvant se rendre à Beauvais nous avaient fait part de leur souhait de pouvoir assister à des diffusions de matchs du Red Star à Bauer, chose qu’avait également promis le Président HADDAD lors de sa réunion publique de mi-juillet.

Cet engagement du Président HADDAD s’avère être un mensonge.

En ce qui concerne la Ville de Saint-Ouen, nous ne pouvons que regretter que son élu aux sports ait décidé, en accord avec le Club, de nous infliger cette interdiction scandaleuse, qui frappe les nombreux Audoniens ne pouvant aller à Beauvais qui souhaitent visionner les matchs de leur club, dans leur stade.

Il est encore temps pour le Club et la Ville de renoncer à cette attitude méprisante et irrespectueuse.

PARTENARIATS ET IDENTITE DU CLUB : DE GRAVES ATTEINTES INFLIGEES A NOS VALEURS

VICE : LE DEBUT DU DERAPAGE

C’est lors du début de la saison dernière, qu’un nouveau partenaire a été annoncé en grande pompe, dans le cadre de la redescente en National et du retour à Bauer : avec le média VICE.

Très rapidement, des maladresses se sont succédées de la part de ce partenaire, tout d’abord, avec une interview de David BELLION comportant des propos condescendants sur les supporters, décrivant leur principale revendication comme étant la défense du sandwich merguez frites. Le point d’orgue a été la privatisation du bar l’Olympic pour le lancement du nouveau maillot siglé VICE, le tout dans une ambiance se voulant branchée, à mille lieux de la simplicité qui fait le charme de nos après matchs.

Jeudi dernier, a été diffusée la première partie du documentaire réalisé par VICE tout au long de la saison dernière. Au vue des nombreuses erreurs commises dans ce reportage (noms des joueurs et résultats inexacts), on doute de l’intérêt sincère pour le Red Star de VICE, qui a seulement souhaité surfer sur une pseudo tendance hipster.

IDENTITE DU CLUB : PARCOURS EN ROUE LIBRE

On ne saurait dénombrer les initiatives du Club, plus farfelues les unes que les autres, afin de lui donner une prétendue touche artistique, qui laissent pantois l’immense majorité des supporters.

Il suffit, par exemple, de voir les nombreux messages d’indignation, postés sur les réseaux sociaux, après le dernier délire totalement grotesque du Club, intitulé « anomalie céleste », pour vendre les derniers maillots de multiples couleurs, siglés VICE et facturés 70 euros l’unité.

Encore plus grave à nos yeux, la projet de création d’une boutique dans le 9ème arrondissement de Paris, alors que le Club ne fait aucun travail d’ancrage territorial à Saint-Ouen. Cela semble s’inscrire dans la vision, souvent martelée par le Président HADDAD, que le Red Star est, avant tout, une marque.

Pour finir, nous nous inquiétons de la représentation de plus en plus fréquente du logo du club en noir, comme pour nier nos couleurs : l’étoile rouge cerclée de vert. Que signifie cette nouvelle lubie ?

NOUVEAU PARTENARIAT AVEC UBER : SORTIE DE ROUTE ET CHOC A GRANDE VITESSE

Jeudi dernier, le Red Star annonçait fièrement la signature d’un partenariat avec UBER, justifié de la manière suivante « le constat est alors évident : Uber et le Red Star partagent des valeurs de proximité, de tolérance et l’envie d’innover en permanence ».

Pour des raisons plus qu’évidentes, la société UBER ne peut aucunement s’inscrire dans aucune des valeurs qui fondent l’identité du Red Star.

Outre le partenariat en lui-même, c’est aussi la manière outrancière de le présenter sous l’angle des valeurs, qui a massivement fait réagir de nombreux supporters ou simples sympathisants du Red Star.

Nous condamnons donc cette volonté agressive de défigurer l’identité de notre club et de bafouer ses valeurs, qui sont vendues, comme une marchandise, à quiconque, sans aucun discernement.

Il est plus que jamais nécessaire que la Direction du Red Star retrouve la raison et revienne aux fondamentaux, qu’il s’agisse du projet sportif, de la rénovation a minima du Stade Bauer pour l’été prochain, du respect dû aux supporters (qu’ils aillent ou non à Beauvais) et, surtout, de l’identité et des valeurs du Club.

Le RED STAR n’est pas une marchandise

Le RED STAR c’est uniquement à BAUER

Le bureau du Collectif Red Star Bauer

Publicités

4 réflexions au sujet de « Promesses de la Direction, communication et partenariats : où va le Red Star ? »

  1. Ping : Le Collectif Red Star Bauer s'inquiète de la direction prise par le club - Le site du football de votre département

  2. Bonjour, je ne pourrai pas venir samedi prochain, mais je tiens à apporter mon accord et mon soutien à votre article. Malheureusement, la direction du club – et même si je peux concevoir qu’elle ne maitrise pas tout – nous a menti, ou du moins mené en bateau. Lors de la réunion de juillet, l’argument, fallacieux, selon lequel la non-rénovation a minina n’avait pas été entreprise du fait des mauvais résultat de janvier-février 2018 était déjà inquiétant : soit l’état d’esprit et la confiance de la direction et du président dans le club sont pour le moins déplorable (faire dépendre la réno de quelques résultats momentanément défavorables), soit elle nous a menti et n’a jamais compté rénover « a minima ». Dans les deux cas, c’est lamentable. Entre-temps… Vice, le merchandizing non seulement des maillots mais « des valeurs », le mépris des supporteurs ne voulant pas/ne pouvant pas aller à Beauvais et, cerise sur le gâteau, Uber !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s