Rino Della Negra

Rino Della Negra, fils d’immigré italien, joue à Argenteuil avant d’intégrer le Red Star.

Lorsqu’il n’est pas en match ou à l’entrainement, il lutte contre l’occupant au sein des FTP – branche « Mains-d’œuvre immigrée » dirigée par Missak Manouchian.

Les activités de Rino Della Negra et de ses compagnons seront de prévenir les juifs des rafles nazies, ainsi que l’attaque de casernes, des déraillements de trains, des embuscades contre les patrouilles de soldats allemands.

Rino a ainsi participé à l’exécution du général Von Apt, à la destruction du siège du parti fasciste italien ainsi qu’à l’attaque de la caserne Guynemer de Rueil.

De génération en génération, les supporters du Red Star se transmettent l’anecdote selon laquelle les vestiaires du stade Bauer servaient de cache d’arme au groupe Manouchian.

Lors de l’attaque d’un convoyeur de fonds allemand, Rino sera blessé d’une balle dans le dos et capturé par la gestapo pour être torturé. Il sera fusillé au fort du mont Valérien le 21 février 1944 avec les 23 membres du groupe Manouchian.

Avant d’être exécuté, il écrira une lettre à son petit frère dans laquelle il lui demandera d’envoyer « le bonjour et l’adieu à tout le Red Star ».

 » Petit frère,

Je veux t’envoyer un dernier petit mot pour que tu réconfortes de ton mieux Maman et Papa.

Tu es fort et robuste et je te sais courageux et c’est pourquoi je ne veux pas de larmes, t’as compris, hein mon vieux.

Je n’avais jamais pensé au mariage, c’est pourquoi les parents ont du chagrin, car j’avais l’intention de finir mes jours avec eux. Tu peux me faire plaisir en te sachant toujours près d’eux et de toujours les aider de ton mieux. C’est ton tour.

C’était le mien aussi, mais je n’ai jamais été très chanceux. C’est tout ce que je voulais te dire.

Remonte le moral à tout le monde et tout finira pour le mieux. Je veux que tu ailles chez tous les copains : Toni, Marius, Dalla, Keyla, Avante, Dédé, Papou, Cari, chez Inès en souhaitant le bonjour à tous les copains et les copines de Mara

Embrasse bien fort tous ceux que je connaissais. Tu iras au Club Olympique Argenteuillais et embrasse tous les sportifs du plus petit au plus grand. Envoie le bonjour et l’adieu à tout le Red Star.

Je veux que tu ailles embrasser pour moi, toute la famille Barbera, Vincent, Paulette, Claudie, la Mater et le Pater, Thomas et Angèle et tout l’hôtel Parisis, chez la grand’mère à Yiyi, chez Sola et Raymond, chez Georges, chez Mario, chez Gilles, chez Bernard et chez tout le monde.

Embrasse bien Yiyi quand il reviendra et Dédé Grouin. Va chez Toni et faites un banquet.

Enfin, faites tout pour le mieux.

Je finis en t’embrassant bien fort, et courage. Ton grand frère qui t’aime toujours.

RINO. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s