Quand Réalités rejoint la fiction

Comme annoncé, nous souhaitons réagir aux déclarations des participants à la conférence de presse de présentation du projet du nouveau stade Bauer qui s’est tenue le 7 juillet dernier en présence des représentants de Réalités, la Ville de Saint-Ouen, le Red Star FC et la Métropole du Grand Paris. 

A l’occasion de cette conférence de presse et en réponse aux questions posées par des journalistes présents, Monsieur Yoann CHOIN-JOUBERT, président directeur général du groupe Réalités, a avancé plusieurs contre-vérités, bien éloignées de la réalité des discussions entre les différentes parties prenantes et des positions tenues ces derniers mois par notre association.

Par cet article, nous entendons rétablir la vérité sur quatre sujets présentés de manière tronquée au cours de cette conférence de presse.

  1. Sur la prétendue indécision des supporters à propos de l’emplacement du Kop

Contrairement aux affirmations du directeur général de Réalités, nous n’avons pas brutalement changé d’avis sur l’emplacement du Kop au sein du nouveau stade.

Pour rappel, nous avons mené une première consultation auprès de nos adhérents, avant même la présentation des premières esquisses des plans du nouveau stade. Cette consultation a révélé deux  tendances : l’une visant à rester dans la tribune actuelle (par manque de visibilité sur le futur projet) et l’autre visant à s’installer en tribune Nord (déjà une option sérieusement étudiée par les supporters). 

Par la suite et en raison de l’accélération du projet (dépôt du permis de construire des futures tribunes Ouest et Nord programmé le 30 juin 2021), nous avons décidé de consulter, à nouveaux, les adhérents de l’association, à la lumière des plans fournis par Réalités et à partir d’une démarche « bilan avantages/inconvénients » reproduite ci-après :

(https://collectifredstarbauer.files.wordpress.com/2021/07/choix-tribune-kop.pptx.pdf)

Sur la base de ce processus de réflexion, les supporters ont très majoritairement décidé de s’installer en tribune Nord, derrière les buts, espace naturel et habituel pour une tribune de supporters.

Dès avant ce choix, pris en AG des adhérents le 30 mai, nous avions informé, dès le 13 mai, à de nombreuses reprises et avec insistance, Réalités de ce qu’il y avait une très forte tendance pour que les supporters s’installent en Tribune Nord.

Il a été très clair, tout au long des échanges, que Réalités souhaitait nous imposer un positionnement en Tribune Est, afin de ne pas interférer avec les hospitalités et restaurants prévus en Ouest et en Nord, remettant en cause notre légitimité à choisir notre emplacement futur.

Le choix de la tribune Nord n’est donc pas, comme a tenté de le faire croire Monsieur CHOIN-JOUBERT, le fruit d’hésitations ou même de caprices mais le résultat d’une mûre réflexion des adhérents de l’association et du principal groupe de supporters actifs du Red Star.

Contrairement à ce que dit, encore, Monsieur CHOIN-JOUBERT, tout ne se passait pas bien, jusqu’à il y a une semaine, puisque nous avions adressé des mails critiquant vivement et alertant sur l’inacceptabilité de la configuration de la Tribune Nord, en demandant des modifications précises, les 8, 11, 14, 17 et 21 juin. 

  1. Sur la prise en compte de l’avis des supporters

Sur ce sujet, Monsieur CHOIN-JOUBERT a affirmé que l’avis des supporters avait été pris en compte notamment à propos de la capacité du nouveau stade. Notre association aurait formulé, selon ses dires, le souhait de réduire la capacité initiale de 15 000 places à 10 000 places du nouveau stade.  Nous n’avons jamais émis une quelconque demande à ce sujet. Plus exactement, nous avons recommandé de fixer pour le futur stade une capacité d’accueil minimale de 10 000 places afin d’anticiper tout projet portant une capacité inférieure, insuffisante aux développements du club. 

Les lignes directrices publiées par notre association le 29 novembre 2020 corroborent ce positionnement sans aucune ambiguïté.   

« Enfin, bien que ce point ne soit pas mentionné dans notre première consultation, le Bureau du Collectif souhaite ardemment que le stade dispose d’au moins 3 véritables tribunes, ce qui inclut une tribune derrière les buts, côté rue du Dr.Bauer, d’au moins 2000 places, dans un stade d’au moins 10 000 places. »

(https://collectifredstarbauer.wordpress.com/2020/11/29/retour-sur-la-premiere-consultation/)

Nous regrettons les déclarations inexactes du président de Réalités qui sème insidieusement le trouble sur la légitimité de notre action dans le cadre du projet.

  1. Sur l’équilibre financier du projet d’ensemble du stade Bauer et de la Bauer Box 

Nous avons relevé avec grand intérêt les éléments financiers du projet du nouveau stade Bauer. 

Nous nous interrogeons sur la sincérité du Groupe Réalités à accompagner le projet du nouveau stade Bauer lorsque le financement de la reconstruction dudit stade est six fois moins élevé (35 millions) que celui des locaux à vocation commerciale (200 millions). 

Il est encore plus surprenant d’entendre que l’équilibre financier de l’ensemble du projet ou même simplement de la Bauer Box (30 000 m2) reposerait sur les loyers d’un ou deux restaurants encastré(s) dans une tribune du stade.

Dès le début du concours MGP, nous avions pris la mesure, par pragmatisme, du modèle économique de ce genre de montage juridique et financier.

Nous ne sommes pas éloignés des réalités économiques, comme semble le suggérer le représentant du Groupe Réalités. Nous entendons intervenir pour l’intérêt général des amoureux du stade Bauer, des audoniennes et audoniens, de la communauté des supporters du Red Star, attaché-e-s à la préservation du patrimoine affectif et immatériel du stade Bauer.

En tout état de cause, nous tenons à rappeler que nous ne nous sommes jamais opposé à la présence d’une emprise commerciale adossée au stade, assurant l’équilibre de l’ensemble du projet, ni même à des lieux de convivialité dans la Bauer Box, comme des bars ou des restaurants, dès lors qu’ils ne dénaturent pas le nouveau stade ou ne réduisent pas la capacité d’une tribune (et donc du stade…).

En revanche, nous ne comprenons pas l’obstination du groupe Réalités à vouloir implanter un ou deux restaurants qui viennent empiéter sur une tribune populaire située derrière les buts, ni leur refus de débattre sur nos propositions alternatives raisonnables de déplacer ces restaurants dans les étages du bâtiment. Non seulement ces restaurants conserveraient une vue sur le stade hors-match mais cela permettrait également de rajouter les quelques rangées nécessaires à l’installation d’un kop digne de l’ambiance et de la ferveur qui caractérisent le stade Bauer.

En outre, comme annoncé lors de la conférence de presse, Réalités n’a eu aucune difficulté à accorder la gratuité du stade à la Direction du Red Star durant toute la durée des travaux, démontrant donc les importantes marges de manœuvre financières dont dispose le nouveau propriétaire du stade. En comparaison, le déplacement du restaurant prévu en Tribune Nord ne paraît pas constituer un effort financier insurmontable.

Par ailleurs, il est pour le moins mal venu de la part du Président de Réalités d’évoquer un effort financier lié au non-naming, alors que dès notre rencontre avec le groupe, en 2019, alors qu’il était candidat à l’attribution du projet, il nous avait assuré qu’un éventuel naming n’entrait pas dans son modèle économique, mais pourrait uniquement bénéficier au locataire (c’est-à-dire le Club).

L’argument du soi-disant déséquilibre financier en cas de déplacement d’un seul restaurant ne nous paraît pas sérieux, mais un pur prétexte non justifié.

4. Sur la promesse de réexaminer l’architecture de la Tribune Ouest

Cela fait maintenant plus d’un mois, qu’en coulisses, les représentant de Réalités nous déclarent partager nos critiques sur le raté architectural de la Tribune Ouest, qui ne respectera nullement son cachet historique.

A de multiples reprises, le Groupe Réalités nous a assuré avoir insisté auprès du cabinet d’architecture SCAU, pour que celui-ci revoie sa copie. Cependant, nous n’avons, depuis plus d’un mois et y compris lors de la conférence de presse de mercredi, assisté à aucune modification.

Il nous semble que Réalités tente un peu facilement de se défausser sur un cabinet d’architecte qui, bien que paresseux et peu imaginatif, aurait revu sa copie si Réalités avait véritablement insisté.

La nouvelle promesse de Monsieur CHOIN-JOUBERT, ce mercredi, de refaire travailler le cabinet SCAU sur la Tribune Ouest, nous paraît donc assez peu crédible, d’autant que le permis de construire est, à ce jour, soit déjà déposé, soit tout près de l’être.

Malgré ces développements, nous avons également entendu l’appel, que nous espérons sincère, à la reprise des discussions. Bien entendu, nous sommes toujours portés par la volonté d’accompagner ce projet afin d’atteindre nos objectifs communs : offrir au Red Star et à ses supporters l’écrin qu’ils méritent pour les cent prochaines années. 

Cependant, la reprise des discussions ne pourra intervenir que dans un climat de confiance et à partir d’un engagement sincère de la part de Réalités d’étudier sérieusement les alternatives d’amendement du projet actuel, et sur la base de nouveaux plans, aussi bien concernant la Tribune Ouest, que Nord.

Compte tenu du peu de considération affichée, jusqu’à présent, par la société Réalités sur nos attentes architecturales, nous réitérons notre demande auprès du Maire, Karim BOUAMRANE, de bien vouloir intervenir, pour une réorientation des Tribunes Ouest et Nord, en jouant, comme il l’a promis, son rôle de garant de l’architecture historique et du caractère populaire du Stade Bauer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s